Jeudi 17 Janvier 2019
 

A la Une

L’Ordre de Malte en Hongrie intensifie ses activités d’assistance pour aider la population syrienne

Article paru sur le site de l’Ordre Souverain le 27/12/2018

Huit ans environ après le début de la guerre en Syrie, l’Ordre de Malte est toujours présent dans la région pour aider la population locale par ses activités médicales et humanitaires. La dernière action en date est l’ouverture d’une nouvelle aile d’un hôpital catholique dans Alep, ville déchirée par la guerre, grâce au soutien offert, parmi d’autres acteurs, par le Service de bienfaisance hongrois de l’Ordre de Malte. La nouvelle aile accueillera les Syriens meurtris par des violences continues et une sous-alimentation, résultat des mauvaises conditions de vie dans le pays.

La basilique Saint-Étienne de Pest accueille une exposition de photographies illustrant les ravages de la guerre et les interventions d’aide de l’Ordre de Malte. Elle durera jusqu’en février dans le but d’attirer l’attention sur les conditions désastreuses dans lesquelles vit la population syrienne.

L’Ordre de Malte en Hongrie a également lancé la campagne “We are collecting Prayers” pour rassembler des prières et des messages de solidarité qui seront ensuite transmis à son partenaire d’aide local à Alep et délivrés aux personnes dans le besoin dans le pays.

Depuis 2011, Malteser International, l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte, est sur le terrain dans les pays voisins de la Syrie, avec des cliniques mobiles et des structures médicales, pour porter secours aux victimes de guerre en fuite. L’association libanaise de l’Ordre de Malte gère plusieurs programmes médicaux, dont des unités médicales mobiles, pour assister les milliers de réfugiés vivant dans le pays.


Sur le même sujet

Pays en crise : repenser le rôle de l’aide au développement

23/02/2016. À l’occasion de la 3e Conférence nationale humanitaire la directrice générale de l’Agence Française de Développement invite à considérer l’aide au développement comme un investissement.

Y a-t-il encore une diplomatie des droits de l’Homme ?

11/04/2017. La lutte contre le terrorisme a-t-elle occulté la question des droits de l’Homme ?

Journée mondiale de l’eau : l’ONU appelle à juguler la crise de l’eau

22/03/2015. A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rappelé que l’accès à l’eau potable et à l’assainissement fait partie des questions les plus pressantes auxquelles la planète est confrontée.