La communauté internationale réunie à Genève pour définir les contours de l’action humanitaire de demain

13/10/2015. Au terme d’un long processus de consultation, la communauté internationale s’est donné rendez-vous à Genève du 14 au 16 octobre 2015 pour définir les principes de l’action humanitaire de demain. Les discussions serviront de base au Sommet humanitaire mondial d’Istanbul prevu en mai 2016.

La nécessité de placer les victimes de catastrophes ou de conflits au centre de tout engagement humanitaire est une priorité absolue.

Plus de 500 représentants de gouvernements, d’organisations humanitaires internationales et de la société civile étaient présentes pour finaliser les réflexions qui seront présentées lors du Sommet humanitaire mondial prévu à Istanbul au mois de mai 2016.

La consultation dite «globale» de Genève a clôturé un intense processus de consultations régionales et thématiques menées dans 151 pays entre 2014 et 2015.

Lire l’article sur le site du Département Fédéral des Affaires Suisse


Sur le même sujet

Face aux violations des droits de l’homme, le chef de l’ONU appelle à l’unité du Conseil de sécurité

18/04/2017. António Guterres, a souligné que le respect des droits de l’homme représente un élément crucial de la prévention qui constitue un moyen essentiel de « réduire les souffrances humaines, de créer des sociétés stables et prospères et de permettre aux populations d’atteindre leur plein potentiel ».

« Les crises humanitaires dont les médias ne parlent pas va durer plus longtemps », selon Philippe Lévêque, directeur de l’association CARE France

28/01/2020. L’ONG Care France publie pour la quatrième année un baromètre des crises internationales « oubliées » des médias.

Le paradoxe de l’engagement américain en Afrique

27/09/2018. Parmi tous les sujets brûlants de la diplomatie américaine sous le 45e président des États-Unis, les défis de l’Afrique peinent à trouver leur place.