A la Une

Nigéria : Malteser International ouvre un deuxième centre d’aide pour les personnes déplacées internes

Nigéria : Malteser International ouvre un deuxième centre d’aide pour les personnes déplacées internes

Article paru sur le site de l’Ordre Souverain le 25/01/2019

Malteser International, l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte, a ouvert un deuxième centre au Nigéria, dans la ville de Pulka (nord-est), pour répondre aux besoins des personnes déplacées internes. Le nouveau centre fournira de l’eau potable et permettra d’améliorer les conditions d’hygiène de milliers de personnes contraintes de quitter leur maison face aux violences perpétrées par les milices de Boko Haram.

Cette expansion est une réponse à la dégradation des conditions de sécurité dans la région qui, ces dernières semaines, a vu Boko Haram et d’autres groupes armés commettre des attaques répétées, des meurtres et des kidnappings. Une présence militaire forte a fait de la ville de Pulka une destination fréquente pour les personnes déplacées. La ville compte aujourd’hui quelques 50 000 personnes, dont environ 20 000 habitants.

“Le manque d’eau est l’une des principales préoccupations actuelles”, déclare Lisa Schönmeier, reponsable de Malteser International pour le Nigéria. Avec des températures dépassant les 40 dégrés la situation est assez critique. Notre objectif est d’aider ces personnes à vivre dans la dignité même dans cette situation difficile”.

Malteser International travaille au Nigéria depuis 2017. Dans la ville de Maiduguri, l’agence fournit de l’eau potable, distribue des articles pour l’hygiène et construit des latrines. La violence et l’insécurité dans la région continuent de contraindre les habitants à quitter leurs maisons. 11 millions de personnes environ dans la zone du lac Tchad sont désormais dépendantes de l’aide humanitaire.


Sur le même sujet

Les pays les moins avancés accueillent la majorité des personnes déracinées

27/02/2017. Selon un nouveau rapport statistique du HCR, les pays à revenu faible ou intermédiaire assument la plupart de la charge des déplacements forcés.

PIB et pénuries d’eau : la banque mondiale tire la sonnette d’alarme

03/05/2016. La raréfaction de l’eau pourrait amener certaines régions à accuser un recul du PIB, provoquer des migrations et déclencher des conflits.

La nouvelle mission du Corps italien de secours aux réfugiés syriens en mer Egée

18/02/2016. Équipée de deux bateaux à grande vitesse, la mission croise dans les eaux froides qui séparent la Grèce de la Turquie. En moins de deux mois, les équipes sanitaires ont sauvé plus de 600 vies.