En Syrie, un premier accord pour combattre le terrorisme

Le 14 novembre 2015, une réunion à Vienne du groupe international de soutien à la Syrie, composé de 17 pays, de l’ONU, de l’Union européenne (UE) et de la Ligue arabe avait permis de trouver un accord sur un projet de cessez-le-feu suivi d’un processus de transition politique à Damas.

C’est dans ce contexte que Julien Barnes-Dacey et Daniel Levy, deux experts du European Council on Foreign Relations (ECFR), ont publié une étude recommandant une poursuite et une intensification des efforts diplomatiques, intitulée « Syrian Diplomacy Renewed : from Vienna to Raqqa ».

Lire l’article complet sur le site de La Croix


Sur le même sujet

Syrie : Russes et Américains continuent de collaborer

23/04/2016. Des réunions se tiennent en marge des pourparlers officiels.

La diplomatie française et le fait religieux

« La diplomatie française et le fait religieux » avec Jean-Christophe PEAUCELLE, Ambassadeur.

Mettre un terme à la guerre en Syrie

29/02/2016. Ce professeur de l’Université de Columbia énumère les six principes qui permettront d’instituer une paix durable.