Jeudi 24 Mai 2018
 

A la Une

L’OIM et le HCR font une déclaration commune sur la crise au Yémen

L’OIM et le HCR expriment leur inquiétude croissante concernant le conflit au Yémen qui sévit depuis près d’un an et dont les affrontements ont déplacé de force près de 2,4 millions de personnes.

Les équipes de l’OIM et du HCR dans le pays, dont bon nombre se trouvent dans des zones difficiles d’accès, font état de conditions humanitaires et socioéconomiques de plus en plus désastreuses. Sans aucune solution politique en vue, la situation ne peut qu’empirer.

D’après le dernier rapport d’une équipe de travail sur les mouvements de populations, dirigée conjointement par le HCR et l’OIM, quelque 2 430 178 personnes ont été déplacées à l’intérieur du Yémen depuis le début de la crise fin mars 2015.

Bien qu’on observe une légère baisse par rapport aux 2,5 millions de déplacés annoncés dans le dernier rapport de l’équipe de travail publié en décembre 2015, le nombre reste considérablement élevé et suscite d’importantes préoccupations. Les chiffres masquent également la face humaine du conflit et les souffrances permanentes vécues par la population.

-> Lire l’article complet sur le site de l’OIM

-> Lire le rapport complet (en anglais)


Sur le même sujet

Derrière l’humanitaire et l’ingérence, trop souvent désinformation et manipulations ? Le décryptage de Rony Brauman

17/04/2018. « le droit humanitaire aide les organisations humanitaires à trouver leur place dans la guerre. Ce n’est pas rien, et pour cela, il doit être défendu »

Libye : les vagues de migrants poussées au paroxysme

30/08/2016. Depuis le début de l’année, le HCR compte 112.500 migrants débarqués en Sicile.

Retrouver le sens de l’impératif humanitaire

30/03/2017. Revenir sur six ans de guerre avec un bilan chiffré donnerait le vertige, tant les données paraissent fantasques.