Mardi 25 Septembre 2018
 

A la Une

La « Guerre mondiale par morceaux » a déjà commencé

Face à notre nouvel ennemi, le terrorisme, « il est licite et urgent d’arrêter l’agression par l’action multilatérale et un usage proportionné de la force ».

Lors de sa visite à Sarajevo, le 6 juin 2015, le Pape avait évoqué la situation d’une guerre mondiale « par morceaux ». Ses mots résonnent encore dans une ville où la Première Guerre mondiale a débuté et qui a subi le martyre de la guerre de Yougoslavie qui a ensanglanté l’Europe dans les années 1990.

Le Secrétaire pour les relations avec les États, Mgr Paul Gallagher, a explicité cette expression lors d’une conférence prononcée le 14 décembre dernier au centre culturel français Saint-Louis, à Rome, précisant ainsi la vision géopolitique actuelle de l’Église.

Selon Mgr Gallagher nous connaissons une mutation des conflictualités qui se caractérise de quatre façons : l’apparition d’un nouvel ennemi, le terrorisme, l’universalité du conflit, la prétention pseudo-religieuse et la violation des droits de l’homme, notamment en ce qui concerne la liberté de religion et de conscience.

Lire l’article complet sur le site Aleteia


Sur le même sujet

Rufin – Girard: quelle diplomatie pour la France?

16/02/2016. Dans cet interview publié dans le journal Le Figaro (Vincent Tremolet de Villers) Jean-Christophe Rufin et Renaud Girard font l’état des lieux de notre diplomatie.

L’Ordre souverain de Malte Observateur du Système d’intégration centraméricain (SICA)

01/12/2015. L’organisation économique, culturelle et politique permettra à l’Ordre Souverain de Malte de participer activement aux programmes régionaux dans le domaine médical et sanitaire et d’intervenir plus efficacement après d’éventuelles catastrophes naturelles.

A Astana, l’opposition syrienne en appelle à la Russie pour faire respecter le cessez-le-feu

24/01/2017. La Russie, la Turquie et l’Iran, qui interviennent en Syrie, se sont engagés à user de « leur influence » pour consolider la trêve.