Syrie: l’action humanitaire après cinq ans de guerre civile

La longueur de la guerre civile et la violence extrême des combats de part et d’autre font payer un prix incroyablement lourd à la population civile.

La catastrophe sans égal dans l’histoire que sont en train de vivre les Syriens les contraint à inventer de nouvelles formes de résistance et à ouvrir des voies vers une société plurielle au service de l’homme.

Plusieurs millions de personnes ont fui les zones de combat et vivent aujourd’hui dans la précarité en Syrie et dans les pays voisins. Plus de 200 000 personnes ont été tuées et plus de 4 millions ont fui dans les pays voisins depuis que le conflit a éclaté, mais surtout plus de 12,2 millions de Syriens et Syriennes ont besoin d’aide d’urgence.

Ecoutez l’émission de France Culture sur ce sujet

Invités : Philippe Ryfman, professeur et chercheur associé au Département de Science Politique et au Centre Européen de Sociologie et Science Politique de la Sorbonne (CESSP-Sorbonne), Université Paris I, Panthéon-Sorbonne.

Lire l’article sur le site de france Culture


Sur le même sujet

Les migrations internes vont-elles recomposer l’Afrique?

08/09/2019. En 2018, quelque 19 millions de personnes ont bougé à l’intérieur du continent, des mouvements aux grandes conséquences. L’Afrique de l’Ouest est la sous-région qui connaît le plus de migrations, devant l’Afrique australe.

La France va accueillir les premiers migrants évacués de Libye

20/11/2017. L’Ofpra a auditionné au Niger des demandeurs d’asile. Une européanisation du dispositif reste la condition sine qua non de sa réussite.

Le Dialogue international de l’OIM sur la migration ouvre la voie à des consultations pour un Pacte mondial sur les migrations

18/04/2017. « le Pacte mondial représente une occasion historique de réaliser l’objectif d’un monde où les migrants se déplacent par choix plutôt que par nécessité»William Lacy Swing