Quel rôle peuvent jouer les entreprises face aux catastrophes ?

24/02/2015. Dans un monde où les liens entre les pays sont de plus en plus étroits, les catastrophes qui autrefois n’avaient que des effets locaux ont maintenant de plus en plus de répercutions internationales, affectant ainsi plusieurs pays, économies, secteurs et systèmes sociaux.

A titre d’exemple les effets du tsunami et de la crise réacteur de Fukushima au Japon, ont eu des conséquences dévastatrices locales, mais aussi influencer des communautés et des économies à des milliers de kilomètres. Dans un tel monde interconnecté, l’auteur – Neil Buhne, Directeur du Bureau de liaison du PNUD à Genève – suggère une approche globale sociétale et mondiale à travers des partenariats novateurs issus des entreprises.

Lire l’article (en anglais) sur le site du World Economic Forum


Sur le même sujet

Les réfugiés climatiques, éternels « oubliés du Droit » ?

30/11/2015. Au cours des sept dernières années, chaque seconde environ, une personne a été déplacée par une catastrophe liée aux risques naturels

La mousson menace des milliers de réfugiés Rohingya au Bangladesh

18/04/2018. « Nous craignons que les habitations, faites de bambous et de bâches ne puissent résister aux pluies et aux tempêtes »

Un pas de plus vers une collaboration privé – public

Janvier 2015. Aux Philippines, la collaboration entre le secteur privé, le gouvernement et la société civile est sur la bonne trajectoire. Le typhon Haiyan a permis d’accélérer ces changements positifs.