A la Une

NEWSLETTER du 11 janvier 2018

 

NEWSLETTER
Semaine du 11 janvier 2018
Abonnez-vous |  Accéder au site

 

 

 

FOCUS SUR

 

 

ONU : Appel à l’unité pour 2018

01/01/2018. Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, est convaincu qu’ensemble nous pouvons rendre notre monde plus sûr. « Nous pouvons résoudre les conflits, surmonter la haine et protéger nos valeurs communes. Mais nous devons être unis pour y parvenir. »Lire l’article

 

Derniers articles mis en ligne

 

 

 

Discours du Pape au corps diplomatique

08/01/2018. Le pape François a tenu le 8 janvier 2018 son discours de vœux au corps diplomatique dans la salle Royale du Palais apostolique au Vatican. Du droit à la vie aux zones de conflit, en passant par le droit au travail, les migrants et la famille, il a dressé un inventaire des principaux sujets de préoccupation du Saint-Siège dans ses relations avec les Etats.

Lire la suite »

share on Twitter Like Discours du Pape au corps diplomatique on Facebook Google Plus One Button

Discours du Lieutenant de Grand Maître au Corps diplomatique accrédité près l’Ordre souverain de Malte

09/01/2018. Monsieur le Doyen, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de vous accueillir ici aujourd’hui à l’occasion du traditionnel échange de vœux de début d’année. J’adresse un salut chaleureux à toutes les personnes présentes, en particulier les ambassadeurs qui ont débuté récemment leur précieuse mission avec nous. Cette audience a lieu exceptionnellement dans la salle capitulaire de la Villa Magistrale puisque l’intérieur de l’Église de Santa Maria sur l’Aventin est en cours de rénovation.

Je remercie vivement l’Ambassadeur de la République Tchèque, Pavel Vosalik, pour ses mots d’encouragement et pour avoir été, au cours de sa mission diplomatique à Rome qui prendra bientôt fin, un interlocuteur précieux et attentif qui a su mettre en œuvre avec dévotion et passion des initiatives louables pour faire la lumière sur certains drames de notre époque. Je pense en particulier à la Conférence sur les enfants victimes de conflits à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant, le 1er juin dernier. Cher ambassadeur, votre engagement constant en faveur des idéaux communs et votre humanité personnelle vont nous manquer.

Lire la suite »

share on Twitter Like Discours du Lieutenant de Grand Maître au Corps diplomatique accrédité près l’Ordre souverain de Malte on Facebook Google Plus One Button

2018 : espoirs et craintes de dix-huit réfugiés à travers le monde

01/01/2018. Réfugiés, déplacés, demandeurs d’asile, migrants : plus de 65 millions de personnes vivent ou survivent actuellement loin de chez elles. C’est presque un humain sur 100 et, si ces personnes formaient un pays, ce serait le 21e par la population. Pour démarrer cette année 2018, Le Monde, avec ses partenaires The Guardian, El Pais et Der Spiegel, a demandé à dix-huit réfugiés (issus de dix-huit pays d’où proviennent près de 90 % des déplacés) quels étaient leurs espoirs pour les temps à venir. Un travail soutenu par la Fondation Bill & Melinda Gates.

Lire la suite »

share on Twitter Like 2018 : espoirs et craintes de dix-huit réfugiés à travers le monde on Facebook Google Plus One Button

Une crise sanitaire menace Porto Rico après le passage de l’ouragan Maria

28/12/2017. Malteser International et la délégation de l’Ordre joignent leurs efforts. Quatre mois après que l’ouragan Maria a ravagé une grande partie de Porto Rico, un nombre important de personnes continuent de souffrir des effets persistants de la tempête, le cyclone tropical le plus fort enregistré dans le monde jusqu’à présent en 2017. Parmi les villes les plus touchées se trouvent Humacao dans le Sud-Est et Guaynabo dans le Nord-Est de l’île. De nombreuses maisons ont été inondées ou ont vu leur toit arraché. Les simples baraque en tôle ondulée qui servent de maison à de nombreuses personnes parmi les plus pauvres ont été complètement détruites. Il y a un manque criant d’abris, et l’approvisionnement en eau potable, en nourriture et en médicaments commence à manquer. “Les gens ici ont un besoin urgent d’une aide plus importante pour prévenir la propagation de maladies,” a déclaré Ravi Tripptrap, le directeur général de Malteser international Amériques, l’Agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte en Amérique. “Nous constatons que la situation empire de jour en jour”.

Lire la suite »

share on Twitter Like Une crise sanitaire menace Porto Rico après le passage de l’ouragan Maria on Facebook Google Plus One Button

Le Grand Hospitalier rencontre les autorités russes à Moscou : à l’ordre du jour les interventions dans le domaine médico-social et humanitaire

22/12/2017. Le Grand Hospitalier de l’Ordre de Malte Dominique de La Rochefoucauld-Montbel s’est rendu à Moscou ces derniers jours pour une série de rencontres avec les représentants des autorités russes. La coopération bilatérale dans le domaine médico-social et humanitaire entre la Fédération Russe et l’Ordre souverain de Malte a été au cœur des rencontres auxquelles a également participé l’Ambassadeur de l’Ordre de Malte en Russie, Gianfranco Facco Bonetti. Au cours de son entretien avec le vice-ministre des Affaires étrangères russe, également représentant de la Présidence russe pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Mikhail Leonidovich Bogdanov, et avec le Président de la Société impériale orthodoxe de Palestine, Sergey Vadimovich Stepashin, Dominique de La Rochefoucauld-Montbel a présenté les actions de l’Ordre de Malte dans les activités d’aide aux populations frappées par les conflits et la famine, sur le continent africain mais aussi dans les régions limitrophes de la Syrie, comme le Liban et la Turquie.

Lire la suite »

share on Twitter Like Le Grand Hospitalier rencontre les autorités russes à Moscou : à l’ordre du jour les interventions dans le domaine médico-social et humanitaire on Facebook Google Plus One Button

Pour Solidarités International, « le droit humanitaire international est moins respecté » aujourd’hui

20/12/2017. C’est ce qu’affirme le directeur général de Solidarités International, Alexandre Giraud, à l’occasion de la journée internationale de la solidarité humaine. Rappeler l’importance de la solidarité pour éliminer la pauvreté en sensibilisant l’opinion publique. C’est l’un des objectifs principaux de la Journée internationale de la solidarité humaine. Elle est célébrée mercredi 20 décembre, et a été proclamée par les Nations- Unies. Il s’agit aussi à cette occasion de rappeler aux gouvernements de respecter leurs engagements internationaux en matière de solidarité et d’aide humanitaire. Solidarité internationale est une association française d’aide humanitaire. Elle vient en aide aux populations frappées par les conflits, les épidémies et les catastrophes naturelles. A l’occasion de la Journée de solidarité humaine, Alexandre Giraud, directeur général de Solidarités International, constate des problématiques grandissantes dans ce domaine.

Lire la suite »

share on Twitter Like Pour Solidarités International, « le droit humanitaire international est moins respecté » aujourd’hui on Facebook Google Plus One Button

Thomas et Perrine d’Hérouville : «Goûter à la rencontre de l’autre»

01/01/2018. Avec ses quatre jeunes enfants, ce couple catholique part en mission s’occuper d’un hôpital au Bénin. Il était directeur commercial, elle dirigeait une crèche. Dans quinze jours, Thomas et Perrine d’Hérouville, 37 et 36 ans, débarqueront, avec leurs trois fils et leur dernière-née d’à peine 3 mois, à Djougou, quatrième ville du Bénin. «Aujourd’hui, nous voulons mettre notre temps et nos compétences professionnelles au service de l’Église et des plus démunis», expliquent-ils. Après une année de formation, l’ONG catholique de solidarité internationale Fidesco les envoie en mission pour deux ans, au sein d’un hôpital géré par l’Ordre de Malte.

Lire la suite »

share on Twitter Like Thomas et Perrine d’Hérouville : «Goûter à la rencontre de l’autre» on Facebook Google Plus One Button

Les droits de l’homme pourront-ils rester universels ?

18/12/2017. À huit mois de la fin de son mandat, Zeid Ra’ad Al Hussein Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, défend l’universalité des droits de l’homme de plus en plus contestée par les puissances. Ce membre de la famille royale jordanienne, premier musulman et arabe à occuper le poste de haut-commissaire, exhorte les pays européens à respecter leurs valeurs face au terrorisme et à la crise des migrants. L’année 2017 a-t-elle été une année noire pour les droits de l’homme ? Zeid Ra’ad Al Hussein : Les tensions entre ceux qui soutiennent l’universalité des droits de l’homme et ceux qui pensent différemment sont de plus en plus visibles. Le congrès du Parti communiste chinois a endossé une position hostile à l’universalité des droits de l’homme. La rhétorique en provenance de la Maison-Blanche va dans le même sens. En même temps, nous avons aussi eu des développements positifs : la condamnation de Ratko Mladic, l’extra­dition vers l’Espagne d’un ancien colonel responsable de l’assassinat des six jésuites en 1989 au Salvador et des condamnations en Argentine.

Lire la suite »

share on Twitter Like Les droits de l’homme pourront-ils rester universels ? on Facebook Google Plus One Button

Migrants : lettre au Président de la République

18/12/2017. Dans une lettre commune, la présidente du Secours Catholique – Caritas France, Véronique Fayet, et le président de la Fédération de l’Entraide Protestante, Jean-Michel Hitter, interpellent le président de la République Française, Emmanuel Macron, sur les récents choix du gouvernement en matière de politique d’immigration. Ils s’inquiètent d’« un renoncement sans précédent aux valeurs et aux traditions humanistes de la République ». Monsieur le Président de la République, Les mesures envisagées par le ministère de l’Intérieur pour transformer la législation relative à l’Immigration et au droit d’asile suscitent les plus vives inquiétudes. En voulant accélérer à outrance les procédures d’asile, en rendant quasiment impossible l’accès aux procédures sur le territoire national, en mettant sous le contrôle du ministère de l’Intérieur toutes les structures d’accueil dans le but d’éloigner du territoire tous les étrangers non autorisés à y séjourner, en visant à généraliser les mesures de privation de liberté et d’éloignement par la contrainte, l’économie générale du projet constitue un renoncement sans précédent aux valeurs et aux traditions humanistes de la République. La méthode est inédite : jamais, sur un sujet aussi sensible, une telle réforme n’avait été aussi avancée dans son contenu sans qu’à aucun moment le Gouvernement ne se soucie d’ouvrir une réelle concertation avec les acteurs de la société civile concernés.

Lire la suite »

share on Twitter Like Migrants : lettre au Président de la République on Facebook Google Plus One Button

Crise en Méditerranée : quand l’Union européenne barre la route aux migrants, et aux ONG

19/12/2017. Avec plus de 15.000 décès depuis 2014, la Méditerranée est depuis quelques années le théâtre d’une crise humanitaire sans précédent, qui bouleverse en profondeur la gouvernance des frontières européennes. Confrontée à des naufrages à répétition, ainsi qu’à l’incapacité des États à les prévenir, la société civile s’est mobilisée. Depuis 2014, plusieurs ONG patrouillent en mer pour porter secours aux naufragés. Ce phénomène est nouveau : le contrôle des frontières est un attribut essentiel de la souveraineté, que les États ne partagent pas avec des acteurs non-étatiques comme la société civile. En juin 2017, une dizaine d’ONG étaient ainsi présentes en Méditerranée, dans la zone entre l’Italie, Malte et la Libye. Certaines sont des acteurs expérimentés, avec une longue pratique de l’humanitaire, comme Médecins sans frontières (MSF) ou Save the children. D’autres sont plus récentes et ont été créées par des citoyens allemands, français, espagnols ou hollandais, effarés par le drame qui se joue au large des côtes européennes. Leur objectif est de secourir les migrants en détresse, avant de les transporter vers des ports européens, où ils sont en général pris en charge par les autorités.

Lire la suite »

share on Twitter Like Crise en Méditerranée : quand l’Union européenne barre la route aux migrants, et aux ONG on Facebook Google Plus One Button

 


Sur le même sujet

NEWSLETTER du 04 octobre 2017

NEWSLETTER Semaine du 04 octobre 2017 Abonnez-vous      FOCUS SUR     Malteser International renforce les projets d’aide aux réfugiés

NEWSLETTER du 28 novembre 2017

  NEWSLETTER Semaine du 28 novembre 2017 Abonnez-vous |  Accéder au site       FOCUS SUR     Yves Gazzo :

Newsletter du 07/02/2019

Cliquer sur l’image pour voir la totalité de la Newsletter

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire
Pas de commentaires pour le moment Soyez le premier à commenter ce post !

Rédiger un commentaire...

<

14 − 10 =