Mgr Tomasi : « les enfants syriens risquent de devenir une génération perdue »

17/03/2015. Mgr Silvano Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations-Unies à Genève, est intervenu dans le cadre de la 28e session du Conseil des Droits de l’homme. Il s’est exprimé sur le rapport de la Commission indépendante internationale d’enquête sur la Syrie. Mgr Tomasi a choisi d’insister particulièrement sur la situation des enfants dans le conflit syrien, qui sont parfois directement exposés au front.

« recrutés, entraînés et utilisés dans des positions actives de combat, parfois même utilisés comme boucliers humains dans des attaques militaires »

L’UNICEF avance le chiffre de 3500 enfants qui n’ont pas « officiellement » de famille ni d’identité.

« Si la violence ne s’arrête pas et que l’éducation et le développement ne reprennent pas leur cours normal, ces enfants encourent le risque de devenir une génération perdue » alerte Mgr Tomasi, tout en rappelant que la solution à la crise syrienne ne pourra se faire qu’à travers le dialogue.

Lire l’article sur le site de Radio Vatican 


Sur le même sujet

Stephen Smith : «L’anathème a étouffé le débat contradictoire sur l’immigration»

14/09/2018. «L’anathème a étouffé le débat contradictoire sur l’immigration»

EU et migrations

11/12/2015. Ce document analyse les principaux mouvements migratoires et leurs conséquences en Europe.

Migrants, le piège de l’idéologie humanitaire

27/06/2018. Emmanuel Macron a raison lorsqu’il s’inquiète des dérives de certains collectifs d’aide aux migrants. Mais il a radicalement tort en tenant à l’écart les organisations humanitaires françaises