Dimanche 18 Novembre 2018
 

A la Une

L’humanitaire à la dérive ?

Article paru sur le site de France Culture le 21/06/2018

Des errances de l’Aquarius aux enfants encagés par Donald Trump : faut-il déclarer un état d’urgence humanitaire ? Pour en parler, Rony Brauman, ancien président de Médecins sans Frontières.

« Le phénomène migratoire existe depuis la création des êtres humains et n’est pas destiné à se réduire ni même à s’arrêter : avec la mondialisation, tout cela ne peut que continuer. Il s’agit de prendre en compte une réalité. » Rony Brauman

Dans l’actualité des idées : de « l’Aquarius » aux cages américaines, secourir ou repousser, la crise migratoire est l’occasion du retour de la question humanitaire. On en avec Rony Brauman, professeur associé à science Po, ancien président de MSF, auteur de La Diplomatie de l’ingérence, et cette année de « Guerres humanitaires : mensonges et intox », chez Textuel, ainsi que d’un Que Sais-je qui vient de paraître au PUF sur la médecine humanitaire.

Au lendemain de la journée mondiale des réfugiés, état des lieux de la crise migratoire en Europe et dans le monde. De la crispation des Etats et d’un humanitaire qui semble partir à la dérive… balloté par des forces contraires.

« Ce qu’on observe aujourd’hui, c’est un alignement de la droite sur l’extrême droite, au nom même de la lutte contre les extrémismes. » Rony Brauman


Sur le même sujet

Yémen : l’ONU obtient plus de deux milliards de dollars de promesses de dons

03/04/2018. « C’est un succès remarquable pour la solidarité internationale à l’égard du Yémen », s’est félicité le Secrétaire-général de l’ONU, António Guterres.

Famine en Afrique et au Yémen : « Mourir de faim aujourd’hui, c’est mourir des conséquences de la guerre »

28/03/2017. Rony Brauman, ex-président de Médecins sans frontières, analyse les origines politiques de la famine.

Alep : L’humanité sous le feu des armes

13/09/2016. « Rien ne peut justifier ces actes odieux », Marianne Gasser, cheffe de la délégation du CICR à Alep.