L’humanitaire à la dérive ?

Article paru sur le site de France Culture le 21/06/2018

Des errances de l’Aquarius aux enfants encagés par Donald Trump : faut-il déclarer un état d’urgence humanitaire ? Pour en parler, Rony Brauman, ancien président de Médecins sans Frontières.

« Le phénomène migratoire existe depuis la création des êtres humains et n’est pas destiné à se réduire ni même à s’arrêter : avec la mondialisation, tout cela ne peut que continuer. Il s’agit de prendre en compte une réalité. » Rony Brauman

Dans l’actualité des idées : de « l’Aquarius » aux cages américaines, secourir ou repousser, la crise migratoire est l’occasion du retour de la question humanitaire. On en avec Rony Brauman, professeur associé à science Po, ancien président de MSF, auteur de La Diplomatie de l’ingérence, et cette année de « Guerres humanitaires : mensonges et intox », chez Textuel, ainsi que d’un Que Sais-je qui vient de paraître au PUF sur la médecine humanitaire.

Au lendemain de la journée mondiale des réfugiés, état des lieux de la crise migratoire en Europe et dans le monde. De la crispation des Etats et d’un humanitaire qui semble partir à la dérive… balloté par des forces contraires.

« Ce qu’on observe aujourd’hui, c’est un alignement de la droite sur l’extrême droite, au nom même de la lutte contre les extrémismes. » Rony Brauman


Sur le même sujet

Syrie: L’Onu appelle au secours pour débloquer l’aide humanitaire

01/02/2018. L’aide de l’Onu n’arrive plus en Syrie depuis deux mois parce que Bachar al Assad n’autorise plus les convois humanitaires, a déclaré Jan Egeland, Conseiller spécial de l’Onu

Syrie : les violences contre les enfants atteignent des records en 2016

13/03/2017. Dans le pays, où la guerre sévit depuis six ans, plus de 650 enfants ont été tués au cours de la dernière écoulée.

Msf lance une application pour secourir les plus vulnérables

15/07/2016. Cette application permettra la localisation des communautés isolées touchées par des catastrophes naturelles, des épidémies ou des conflits.