Le nombre de déplacés en Iraq s’élève à près de 3,2 millions de personnes

09/11/2015. Dans cette article proposé par l’organisation internationale pour les migrations (OIM), la matrice de suivi des déplacements a enregistré pendant près de 18 mois ( janvier 2014 et le 27 août 2015) la migration en interne de près de 3,2 millions de personnes (3 182 736 Iraquiens ). 20% d’entre elles vivent dans des abris de fortune.

L’OIM en Iraq a distribué plus de 5 000 kits d’aide non alimentaires à travers 10 gouvernorats. Ces kits pour l’été contiennent des articles essentiels pour aider les déplacés qui font face à la chaleur de l’été : des glacières, des ventilateurs rechargeables, des serviettes, des matelas, du savon, des nattes en plastique et des kits d’hygiène. Les distributions ont été financées par les Etats-Unis, la Commission européenne, l’Allemagne et le Japon.

Lire l’article sur le site de l’organisation internationale pour les migrations


Sur le même sujet

Non, le Pape n’est pas responsable de la crise migratoire

14/02/2017. Le père Christian Venard réagit au débat qui agite la cathosphère depuis le début de l’année 2017

Conférence sur les migrants et les villes

26-27/10/2015. La Conférence sur les migrants et les villes s’est tenue à Genève dans le cadre du Dialogue international sur la migration.

Crise en Méditerranée : quand l’Union européenne barre la route aux migrants, et aux ONG

19/12/2017. Ce phénomène est nouveau : le contrôle des frontières est un attribut essentiel de la souveraineté, que les États ne partagent pas avec des acteurs non-étatiques comme la société civile.