A la Une

Epidémies, catastrophes : Le « Corps médical européen » pourra désormais répondre rapidement

Un Corps médical européen capable d’intervenir rapidement en cas de risque épidémique, en Europe ou dans le monde. L’idée n’est pas neuve. Elle traînait depuis des années dans les esprits des ‘urgentistes’ comme de certains responsables européens. Cette initiative vient d’être concrétisée le 15 février par la Commission européenne.

Ce sont les États membres de l’Union qui mettent à disposition une ou plusieurs équipes de spécialistes d’urgence. Une équipe comprend des médecins, infirmiers, aide-soignants, secouristes, des experts en surveillance et en coordination médicales, des équipes d’appui logistique ainsi que, le cas échéant, des laboratoires de biosécurité mobiles, des capacités d’évacuation sanitaire.

Lancement du Corps médical européen (vidéo en anglais)

De façon pratique, les équipes restent dans leur Etat membre vaquant à leurs tâches. Elles sont simplement mobilisables en cas d’urgence. C’est ce qu’on appelle une réserve opérationnelle.

Lire l’article complet sur le site Bruxelles 2


Sur le même sujet

Syrie : L’hôpital pédiatrique soutenu par Malteser International bombardé

18/11/2016. De nouvelles attaques sur le dernier hôpital pédiatrique de la ville.

Les 3P de l’humanitaire : protection, principes et proximité

18/05/2016. Pourquoi l’aide continue de passer à côté de l’essentiel

William Lacy Swing Directeur général de l’OIM | Conférence de Bruxelles sur la Syrie

05/04/2017. « L’avenir de la Syrie sera désolant si les besoins actuels ne sont pas considérés avec un sens accru d’urgence », William Lacy Swing Directeur général de l’OIM.