48 ONG humanitaires signent une déclaration conjointe

27/02/2015. Face à l’augmentation des menaces pour la sécurité des travailleurs de l’aide humanitaire mais également face aux restrictions de certains Etats entravant l’accès impartial des populations aux secours,  48 ONG réaffirment leur attachement aux principes humanitaires. 

Cette déclaration demande aux acteurs humanitaires, aux donateurs, aux États et à toutes les parties impliquées dans les conflits :

  • De réaffirmer leur engagement à respecter et à promouvoir les principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance, vers toutes les parties prenantes impliquées dans les crises humanitaires, et de réaffirmer la valeur de l’impératif humanitaire;
  • D’examiner et revoir toutes les politiques humanitaires dans le respect des principes humanitaires et de renforcer les engagements existants concernant les bonnes pratiques tels que les principes du GHD (Les Principes et Bonnes Pratiques pour l’Aide Humanitaire (GHD)
  • De protéger le droit fondamental pour les populations touchées à l’accès à l’aide humanitaire;
  • De permettre et de favoriser le libre accès et sans entraves à toutes les populations nécessitant une assistance et de promouvoir la sécurité, la protection et la liberté de circulation du personnel humanitaire.

Lire la déclaration (en anglais) 


Sur le même sujet

Syrie: la France accorde 50 millions d’euros à des projets humanitaires

16/04/2018. De nouveaux projets humanitaires en Syrie, pour un montant total de 50 millions d’euros, vont être financés par la France au travers d’une vingtaine d’ONG présentes sur le terrain.

Promesses humanitaires, faute de solution politique

04/02/2016. Les donateurs réunis à Londres se sont engagés à donner plus de 10 milliards de dollars d’ici à 2020 pour aider les Syriens

Entretien avec Stephen O’brien, chef de l’humanitaire de l’ONU

21/09/2015. « Au bout du compte, chaque vie sauvée représente un exploit »