L’accord à courte vue entre l’UE et la Turquie

Alors qu’il devient évident que l’hiver et les contrôles stricts aux frontières ne suffiront pas à dissuader les migrants et les réfugiés de tenter de rejoindre l’Europe, l’Union européenne (UE) vient de passer un accord avec la Turquie sur un fonds de 3 milliards d’euros afin de juguler l’afflux « avec effet immédiat ».

L’accord, conclu lors d’un sommet à Bruxelles activera un plan d’action commun mis au point en octobre, malgré les critiques des défenseurs de droits de l’homme et des spécialistes des migrations, qui lui reprochent de ne prendre en compte qu’une vision à court terme et de poser plus de questions que de réponses.

Lire l’article complet sur le site d’IRIN


Sur le même sujet

Vers un nouveau pacte mondial sur les migrations

13/01/2018. La gestion des migrations est l’un des plus grands défis de notre époque pour la coopération internationale.

Londres envoie trois navires militaires en mer Egée

07/03/2016. David Cameron a annoncé que ces bâtiments vont participer aux opérations de l’OTAN contre les trafics illicites de migrants.

Liban, camp perpétuel pour réfugiés ?

18/03/2016. Avec la reprise des pourparlers de paix sur la Syrie, le Liban doit agir pour parer aux conséquences que pourrait avoir le conflit syrien sur sa sécurité, son économie et sa société.