Mardi 16 Octobre 2018
 

A la Une

Prévention des catastrophes et réductions des risques

06/05/2015. Regardez l’interview (en anglais) de Margareta Wahlström – responsable de la SIPC*, l’Office des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe, et le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies – à Sendai, au Japon, à la Conférence mondiale sur la prévention des catastrophes (WCDRR ) du 14 au 18 Mars 2015.

La directrice s’exprime sur les voies  à explorer pour le financement et le transfert de technologie, l’avenir de l’aide publique au développement (APD) et le rôle crucial de la société civile en général et les organisations confessionnelles, en particulier, dans la réduction des risques de catastrophe.

*La Stratégie internationale de prévention des catastrophes naturelles (SIPC) a pour mission de :

  • accroître la capacité de récupération des populations en les sensibilisant à l’importance de la prévention des catastrophes;
  • tirer parti de partenariats mondiaux et prendre le problème à l’échelle de la planète;
  • impliquer chaque individu et chaque groupe de population pour réduire les pertes en vies humaines, les ravages socio-économiques et les dégâts environnementaux causés par les risques naturels;
  • servir de point de contact dans le Système des Nations Unies pour la coordination des efforts liés à la réduction des risques de catastrophe.

Sur le même sujet

Les réfugiés climatiques, éternels « oubliés du Droit » ?

30/11/2015. Au cours des sept dernières années, chaque seconde environ, une personne a été déplacée par une catastrophe liée aux risques naturels

Cuba, un modèle de résilience pour les Caraïbes

25/02/2015. Avec 36 millions d’habitants, les Caraïbes regroupent diverses langues et cultures, îles petites et grandes, villes côtières et villages de montagne. Malgré cette diversité, la région a un point en commun : son exposition aux ouragans.

Signature de l’accord sur le climat à l’ONU : un moment historique

22/04/2016. 175 pays ont signé l’accord de Paris sur le climat conclu en décembre 2015.