Cinq grands défis pour le nouveau Haut-Commissaire aux réfugiés - Diplomatie Humanitaire
Samedi 18 Août 2018
 

A la Une

Cinq grands défis pour le nouveau Haut-Commissaire aux réfugiés

Filippo Grandi est arrivé à Genève pour entamer un mandat de cinq ans à la tête du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Contrairement à nombre de ses prédécesseurs, il ne provient pas du milieu politique. Il est particulièrement apprécié au sein du Haut Commissariat pour son expérience dans les secteurs de l’humanitaire et de l’aide aux réfugiés, mais il devra faire preuve d’un talent diplomatique considérable pour mener à bien son rôle de principal solliciteur de fonds et de défenseur des droits des réfugiés à une époque aussi cruciale dans l’histoire de l’agence.

Voici cinq grands défis qui risquent de fort l’occuper pendant les prochains mois :

  • Offrir protection et soutien à plus de 60 millions de personnes déplacées de force
  • S’attaquer au problème des déplacements prolongés
  • Faire davantage avec moins de moyens
  • Défendre la protection des réfugiés face à la peur croissante de l’insécurité
  • S’attaquer aux causes profondes des déplacements

Lire l’article sur le site Irinnews


Sur le même sujet

AfricaSec | 8ème édition «Enjeux stratégiques et nouveaux sanctuaires du terrorisme »

10/02/2017. Plus de 300 officiels civils et militaires de haut rang, des experts en sécurité et les représentants des organisations internationales ont pris part à la 8ème édition du Marrakech Security Forum.

Le roi du Maroc a prononcé un discours important contre le djihadisme. Sera-t-il efficace?

20/08/2016. «Les terroristes qui agissent au nom de l’islam ne sont pas des musulmans. Ils n’ont de lien avec l’islam que les alibis dont ils se prévalent pour justifier leurs crimes et leurs insanités».

Joseph Yacoub : «Quelle identité pour la Syrie de demain ?»

L’historien des minorités chrétiennes en Orient rappelle que la Syrie est un pays aux identités anciennes et multiples.