Vendredi 19 Janvier 2018
 

A la Une

« L’inaction a parfois un coût bien pire que l’action »

Depuis le printemps arabe la situation du monde musulman connait une évolution sanglante. Le désert syrien est devenu un « espace » où s’affrontent islam modéré et islam fondamentaliste.

L’instabilité dans la région a conduit à la mort de près de 250 000 personnes et au déplacement de près de 4 millions de réfugiés. Comment expliquer l’internationalisation d’un conflit initialement local ? L’Union européenne, directement concernée par la menace terroriste qui émane de la région, a-t-elle un rôle à jouer dans le processus politique ? Le cas échéant, de quelle manière ?

Entretien et éléments de réponse avec Jean-Pierre Filiu, Professeur à Sciences Po (Paris), également enseignant dans les universités de Columbia (New York) et de Georgetown (Washington). Il a récemment publié « La Révolution arabe, dix leçons sur le soulèvement démocratique » aux éditions Fayard.

Lire l’article complet sur le site de la Fondation Robert Schuman


Sur le même sujet

Irak: Malteser International aide les déplacés

31/03/2016. Des milliers d’autres sont attendus dans les prochains jours

« Je suis né et j’ai grandi dans un camp de réfugiés »

06/07/2016. Non, l’humanité n’est pas aussi mondialisée que vous le pensez …

Aide aux migrants dans le détroit de Sicile : plus de 80 000 heures de travail lors des sept premiers mois de 2015

31/08/2015. Entre le 1er janvier au 31 juillet de cette année 81,408 heures furent passées en mer avec la passion de ceux qui sont conscients qu’aider les personnes en détresse est un devoir.