Un mois d’intervention russe en Syrie : le premier bilan - Diplomatie Humanitaire
Samedi 18 Août 2018
 

A la Une

Un mois d’intervention russe en Syrie : le premier bilan

Au 30 octobre, en à peine un mois, la campagne syrienne a apporté une série de succès tangibles à la Russie, au moment même où elle semblait en difficulté.

Le 28 septembre 2015, à New York, Vladimir Poutine, annonce à la communauté internationale qu’il engage une intervention armée contre les mouvements djihadistes en Syrie. Près d’un mois plus tard, le 22 octobre 2015, à Sotchi, il met avant les résultats obtenus en Syrie pour conforter sa vision du monde.

D’une tribune internationale à l’autre et en à peine un mois, l’opération russe est présentée comme un « game changer » par les Russes mais également par leurs partenaires.

Quels sont, au juste, les résultats de cette intervention ? Ont-ils changé la donne dans la région et au-delà ? Éléments de réponse avec Cyrille Bret,  maître de conférences à Sciences-Po Paris et co-directeur du site de géopolitique eurasiaprospective

Lire l’analyse sur le site Diploweb 


Sur le même sujet

Une commission de l’ONU rend un rapport accablant à propos d’Alep

01/03/2017. Le rapport sur la prise d’Alep dresse un constat très sévère à l’encontre des groupes armés de l’opposition, mais surtout du régime syrien, évoquant de «possibles» crimes de guerre.

Face aux violations des droits de l’homme, le chef de l’ONU appelle à l’unité du Conseil de sécurité

18/04/2017. A.Guterres a souligné que la paix, la sécurité, les droits humains et le développement durable se renforcent mutuellement.

Diplomatie : comment rompre avec ses alliés ?

03/05/2017. Jusqu’où peut-on mener une politique de rupture diplomatique ? Change-t-on d’alliance comme de chemise ?