Un mois d’intervention russe en Syrie : le premier bilan

Au 30 octobre, en à peine un mois, la campagne syrienne a apporté une série de succès tangibles à la Russie, au moment même où elle semblait en difficulté.

Le 28 septembre 2015, à New York, Vladimir Poutine, annonce à la communauté internationale qu’il engage une intervention armée contre les mouvements djihadistes en Syrie. Près d’un mois plus tard, le 22 octobre 2015, à Sotchi, il met avant les résultats obtenus en Syrie pour conforter sa vision du monde.

D’une tribune internationale à l’autre et en à peine un mois, l’opération russe est présentée comme un « game changer » par les Russes mais également par leurs partenaires.

Quels sont, au juste, les résultats de cette intervention ? Ont-ils changé la donne dans la région et au-delà ? Éléments de réponse avec Cyrille Bret,  maître de conférences à Sciences-Po Paris et co-directeur du site de géopolitique eurasiaprospective

Lire l’analyse sur le site Diploweb 


Sur le même sujet

« La menace terroriste actuelle ne cessera pas avant une dizaine d’années »

23/03/2017. Le patron de la Direction du renseignement militaire français depuis 2013 fête les 25 ans de son service. Et dresse son bilan. Entretien.

Renaud Girard: «Coronavirus, la faillite de trois idéologies»

16/03/20. Communisme, européisme et mondialisme n’ont pas fait leurs preuves face à la pandémie

L’Ordre souverain de Malte Observateur du Système d’intégration centraméricain (SICA)

01/12/2015. L’organisation économique, culturelle et politique permettra à l’Ordre Souverain de Malte de participer activement aux programmes régionaux dans le domaine médical et sanitaire et d’intervenir plus efficacement après d’éventuelles catastrophes naturelles.