Une conférence internationale pour trouver des places d’accueil aux Syriens

Le nouveau haut-commissaire aux réfugiés, veut alléger le fardeau de réfugiés qui pèse sur les pays voisins de la Syrie. Une conférence internationale sera organisée à Genève le 30 mars.

Selon Filippo Grandi, la crise des réfugiés, la pire qu’ait connue l’Europe depuis la Seconde guerre mondiale, aura au moins eu le mérite d’ouvrir les yeux du vieux continent. «L’Europe accueille 10% des réfugiés dans le monde et nos autres opérations sont largement sous-financées», a-t-il déclaré.

Pour subvenir aux besoins des réfugiés dont il avait la charge en 2015, le HCR avait réclamé 7 milliards de dollars. Il en a reçu que la moitié.

«Nous nous concentrons sur les activités les plus vitales mais il faut absolument que le monde investisse plus d’énergie pour résoudre les conflits.»

Près de 60 millions de personnes sont actuellement déplacées par la guerre et les catastrophes naturelles, un chiffre record. Les défis sont donc immenses. Il y a pourtant des cas dans lesquels les gens peuvent rentrer chez eux, veut croire Filippo Grandi.

Lire l’article complet sur le site du journal Le Temps

 


Sur le même sujet

« L’inaction a parfois un coût bien pire que l’action »

08/02/2016. Entretien avec Jean-Pierre Filiu face à la situation au Proche et Moyen Orient.

L’Ordre de Malte porte secours aux migrants en mer Égée

28/12/2015. « Aegean SAR Operation » : c’est le nom de la nouvelle mission humanitaire de l’Ordre de Malte.

De l’accueil au départ, volontaire ou pas

13/02/2018. Le projet de loi immigration concerne notamment le fonctionnement des centres de rétention administrative.