A la Une

Thierry de Montbrial (Ifri): «La diplomatie européenne n’existe pas car nous n’avons toujours pas d’identité commune»

Interview publiée sur le site du journal L’Opinion le 12/04/2019 par Nicolas Beytout

Nicolas Beytout reçoit Thierry de Montbrial, président et fondateur de l’Institut français des relations internationales (Ifri)
La diplomatie européenne existe-t-elle ? « Non plus. Et c’est le problème que personne ne veut affronter en face. Il n’y a pas de diplomatie sans identité. Or aujourd’hui, cette identité européenne n’existe pas. Il faudrait identifier clairement quels sont les intérêts qu’on pourrait appeler européens. » Par ailleurs, il pointe « l’ambiguïté de la séparation entre, d’un côté, des sujets sécuritaires traités par l’Otan et de l’autre, des affaires sociales et économiques gérées par l’UE. Car cette séparation devient de plus en plus gênante, dans la mesure où la puissance américaine devient de plus en plus impériale, au-delà du phénomène Trump. »


Sur le même sujet

Alep, symbole de l’impuissance de la communauté internationale

23/11/2016. La communauté internationale assiste impuissante et résignée à la vaste offensive lancée contre les quartiers rebelles d’Alep, qui pourrait offrir une victoire éclatante au régime syrien et à ses alliés, notamment la Russie.

A Aix-la-Chapelle, Guterres plaide pour le multilatéralisme face au désordre géopolitique

30/05/2019. « Jamais les institutions de l’après-guerre et leurs valeurs sous-jacentes n’ont été aussi érodées et mises à l’épreuve. La vérité est que nous avons collectivement considéré trop de choses comme acquises »

Prophétique et lucide, le Pape François rappelle aux fondamentaux les chefs d’État et de gouvernement de l’Union Européenne

25/03/2017. À l’occasion du soixantième anniversaire des traités de Rome, le Saint-Père a placé l’espérance chrétienne au cœur de son discours devant les chefs d’Etat et de gouvernement.