A la Une

Thierry de Montbrial (Ifri): «La diplomatie européenne n’existe pas car nous n’avons toujours pas d’identité commune»

Interview publiée sur le site du journal L’Opinion le 12/04/2019 par Nicolas Beytout

Nicolas Beytout reçoit Thierry de Montbrial, président et fondateur de l’Institut français des relations internationales (Ifri)
La diplomatie européenne existe-t-elle ? « Non plus. Et c’est le problème que personne ne veut affronter en face. Il n’y a pas de diplomatie sans identité. Or aujourd’hui, cette identité européenne n’existe pas. Il faudrait identifier clairement quels sont les intérêts qu’on pourrait appeler européens. » Par ailleurs, il pointe « l’ambiguïté de la séparation entre, d’un côté, des sujets sécuritaires traités par l’Otan et de l’autre, des affaires sociales et économiques gérées par l’UE. Car cette séparation devient de plus en plus gênante, dans la mesure où la puissance américaine devient de plus en plus impériale, au-delà du phénomène Trump. »


Sur le même sujet

À la recherche de la paix en Centrafrique. Médiations communautaires, religieuses et politiques

Juin 2017. Cette note présente un panorama des différents types de médiation qui ont accompagné la dernière crise centrafricaine depuis son commencement fin 2012 jusqu’au début de l’année 2017.

Le patrimoine syrien au cœur d’une dispute à Genève

25/04/2019. La conférence sur la protection du patrimoine culturel en temps de conflit armé organisée par l’Unesco a remis sur la table des enjeux politiques sensibles.

La diplomatie vaticane, en relation avec 180 pays

11/01/2016. Si l’on inclut l’Union Européenne et l’Ordre de Malte, 86 pays ont actuellement une ambassade à Rome.