SE Albrecht von Boeselager : L’âge de la chevalerie peut nous montrer comment aider les réfugiés d’aujourd’hui

Nous devons prendre des mesures efficaces et durables pour stopper cette crise migratoire.

« La crise des réfugiés a marqué cette fin d’année 2015. Trouver une solution à ce sera un des défis politiques urgents de 2016. Il peut peut-être paraître surprenant de l’entendre de la plus ancienne confrérie de la chevalerie dans le monde, mais pour y parvenir, nous devons d’abord comprendre les aspects économiques de la crise.

Comme l’un des plus anciens acteurs  dans le domaine humanitaire – nous avons établi notre premier hôpital à Jérusalem en 1048 pour fournir des soins pour les pèlerins malades et pauvres – l’Ordre Souverain de Malte a appris de plus de 900 ans d’expérience sur la nécessité d’être aussi empathique que possible dans les soins, mais aussi d’être neutre et rationnel dans l’analyse de la situation…. « 

Lire l’article complet (en anglais) sur le site du Financial Time 


Sur le même sujet

«L’Europe fait-elle preuve d’angélisme au Proche-Orient?»

24/04/2019. Une lettre ouverte publiée dans The Guardian par d’anciens ministres français critique le plan de paix américain au Proche-Orient.

Chantal Delsol : «La réalité, ce n’est pas l’islamophobie, mais l’occidentophobie»

06/09/2017. «La réalité, ce n’est pas l’islamophobie, mais l’occidentophobie»

L’ONU adopte des résolutions historiques pour renforcer ses activités de maintien de la paix

27/04/2016. « L’adoption simultanée de ces résolutions globales par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité envoie un signal puissant »