A la Une

Russes et Occidentaux s’affrontent à Munich

Le ton est monté entre dirigeants russes et occidentaux, samedi 13 février à la conférence sur la sécurité de Munich, à propos de la Syrie, de l’Ukraine et de la crise migratoire, au cours d’échanges dont la dureté fait douter des chances de réussite de l’accord conclu vendredi dans la même ville, en vue d’une trêve temporaire en Syrie.

Le premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a d’ailleurs reconnu que « le tableau était encore plus sombre qu’en 2007 », l’année où le président Poutine était intervenu devant la même conférence.

Juste avant son arrivée à Munich, M. Medvedev avait d’ailleurs mis en garde les Américains et leurs alliés arabes en Syrie contre une « nouvelle guerre mondiale », dans un entretien accordé au quotidien allemand Handelsblatt, où il qualifiait aussi la Russie de « plus grande puissance nucléaire mondiale ».

Lire l’article complet paru dans « Le Monde »


Sur le même sujet

Europe: un meilleur plan pour les réfugiés

09/04/2016. Comme avec la crise de l’euro, la situation des réfugiés est à un point critique et nécessite une réponse très rapide.

Syrie : l’ONU appelle à consolider le cessez-le-feu et à laisser circuler librement les convois humanitaires

27/04/2017. Face à l’intensification des combats en Syrie, Stephen O’Brien, a rappelé devant le Conseil de sécurité la nécessité d’une solution politique.

Libye, Yémen, Syrie : « Un vent de folie balaie le globe », alerte Guterres

04/02/2020. Le chef de l’ONU a appelé à briser les « cercles vicieux » qui affectent actuellement le monde.