A la Une

Réélection du président du CICR pour un troisième mandat

Article paru sur le site du CICR le 29/11/2019

Le 28 novembre 2019, l’Assemblée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), organe suprême de l’institution, a réélu Peter Maurer au poste de président pour un troisième mandat de quatre ans.

Le président a fait part à l’Assemblée de son profond attachement à la mission humanitaire du CICR et de son engagement envers son personnel. Il a également exprimé sa volonté de veiller à ce que l’institution reste à l’écoute des communautés touchées par des conflits armés et d’autres situations de violence et à ce qu’elle continue de répondre efficacement à leurs besoins, à l’heure où l’ensemble du secteur humanitaire est soumis à des pressions croissantes.

M. Maurer a par ailleurs réaffirmé sa détermination à progresser dans la réalisation des priorités essentielles de la stratégie institutionnelle, qui consistent notamment à assurer la durabilité de l’impact humanitaire du CICR, à établir des partenariats permettant de répondre aux besoins variés des populations et à soutenir la transformation numérique.

Il a également évoqué une autre priorité, à savoir le renforcement des activités de diplomatie humanitaire du CICR en appui aux opérations menées sur le terrain, en particulier en cette période qui voit l’ordre international se fragmenter de plus en plus.

Le troisième mandat de M. Maurer s’étendra jusqu’en juin 2024.

Lors de la même séance, les membres de l’Assemblée Maya Hertig Randall, Laura Sadis et Béatrice Speiser ont, elles aussi, été réélues pour un nouveau mandat de quatre ans.

La séance était présidée par Gilles Carbonnier, vice-président du CICR, qui a félicité le président et les membres de l’Assemblée pour leur réélection, affirmant que la gouvernance était idéalement placée pour guider l’institution dans ses efforts pour apporter protection et assistance aux personnes qui font face aux crises humanitaires complexes de notre époque.

Les membres de l’Assemblée réélus ont été reconduits dans leurs fonctions : Maya Hertig Randall en tant que présidente de la Commission de recrutement et rémunération et membre de la Commission de protection des données, Laura Sadis en tant que membre de la Commission d’audit, et Béatrice Speiser en tant que membre du Conseil de l’Assemblée.


Sur le même sujet

Le chemin de croix du Sud Soudan

05/06/2017. Cette crise alimentaire gravissime n’est pas tant le fait de mauvaises récoltes ou d’une sécheresse, que d’une guerre civile entre deux ethnies qui pourrait mener à un génocide.

Au Moyen-Orient, les médecins n’ont jamais été autant tués

03/03/2016. Les médecins, les infirmières et les patients sont pris sous le feu des attaques aériennes syriennes et russes et la guerre au Yémen.

«La générosité est immense mais elle n’a jamais été aussi insuffisante»

15/10/2015. La vice-présidente de la Commission européenne, Kristalina Georgieva, appelle à réformer le système d’aide humanitaire.