Protéger la santé : une priorité humanitaire

21/01/2015. Fin décembre 2014, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté ce qui pourrait devenir une résolution historique appelant à des actions concertées et spécifiques par les États pour protéger les travailleurs de la santé de la violence et d’assurer l’accès des patients aux soins de santé dans les situations de conflit ou d’insécurité.

La résolution, fondée sur le droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire, a été parrainé par la Norvège et d’autres membres de la santé mondiale et certains groupes politiques étrangères (Brésil, France, Indonésie, Norvège, Sénégal, Afrique du Sud et Thaïlande) et co-sponsorisée par 62 états.

Singapour a noté que ce projet de texte « était un rappel brutal de la violence croissante et des attaques délibérées contre des travailleurs de la santé dans les zones de conflit »

Lire l’article (en anglais) sur le site de l’ODI-HPN


Sur le même sujet

Droit international humanitaire : les réponses à vos questions

01/01/2015. Cette brochure éditée par le CICR est une introduction idéale au droit international humanitaire.

Le Grand Maître de l’Ordre de Malte s’exprime à l’UNESCO

13/11/2019. À une époque marquée par de graves conflits et situations de crise qui semblent ne pas trouver de voies de sortie : « l’action de l’UNESCO mérite encore davantage notre gratitude », a expliqué le Grand Maître

William Lacy Swing Directeur général de l’OIM | Conférence de Bruxelles sur la Syrie

05/04/2017. « L’avenir de la Syrie sera désolant si les besoins actuels ne sont pas considérés avec un sens accru d’urgence », William Lacy Swing Directeur général de l’OIM.