Prévoir l’avenir : le système humanitaire est il adapté pour atteindre ses objectifs ?

Article publié sur le site du groupe URD le 01/02/2017

Ce rapport rend compte des échecs du système humanitaire et du malaise assez répandu qui en résulte au sein de la communauté humanitaire.

Il analyse longuement les crises passées, la situation actuelle, et ce que cela signifie sur la capacité du système à s’adapter à des défis futurs incertains et encore plus importants. Le rapport conclut que la crise que connait le secteur humanitaire est bien plus profonde que ce que semblent reconnaître les acteurs qui définissent le fonctionnement du système, à savoir les bailleurs occidentaux, les principales agences onusiennes et les plus importantes ONG.

Certes, une aide est apportée aux populations affectées par des conflits ou des crises mais des disparités importantes et des inefficacités demeurent : l’aide attribuée est souvent plus le résultat de calculs politiques que de réelles évaluations des besoins. De plus, malgré les revendications d’universalisme, le système humanitaire reste toujours très occidentalisé.

Télécharger le rapport (en anglais)


Sur le même sujet

Réfugiés climatiques : l’ONU privilégie une approche régionale plutôt que mondiale

08/11/2017. : L’ONU privilégie une approche régionale plutôt que mondiale.

ONG en Méditerranée : les secours en mer ne créent pas d’«appel d’air»

18/11/2019. Deux chercheurs italiens contestent la corrélation entre présence des ONG en mer Méditerranée et nombre de départs de bateaux clandestins des côtes libyennes.

Responsabilité de protéger : pour António Guterres, « il est temps d’aller au-delà du débat conceptuel »

06/09/2017. « Nous sommes tous conscients de la sombre réalité humaine derrière les mots ‘crimes de guerre’, ‘crimes contre l’humanité’, ‘nettoyage ethnique’ et ‘génocide’ ». António Guterres