Pape François « le diplomate » : « éradiquer les conflits reste la priorité »

Le Saint-Siège joue un rôle central sur la scène mondiale, en Amérique latine en particulier, mais également partout ailleurs. Il suffit de constater ses relations avec Moscou et Washington, l’axe dominant avec l’ONU et son action internationale au service des pauvres.

Alors que de nouvelles crises pointent à l’horizon, le pape rencontre les ambassadeurs le 11 Janvier.

Le pape François est un pape qui emploie des mots simples, qui est capable de parler ouvertement à des fidèles de toutes les nationalités, c’est un pape qui n’a pas besoin de médiateurs  ni «d’interprètes», en même temps, il est un leader mondial qui a su donner un nouvel élan à la diplomatie du Vatican, en changeant sa perspective.

De nombreux diplomates entourent François et cela est clairement pas un hasard. Bien que la ligne de la médiation et le dialogue politique suivie par le Saint-Siège respectent une constante – ses relations avec l’ONU, par exemple – les choses ont changé de manière unique en Amérique latine.

Les efforts du Saint-Siège portent désormais se focalisent désormais contre la guerre et en faveur d’un dialogue entre les cultures.

Lire l’article complet (en anglais) sur le site Vatican Insider


Sur le même sujet

Journées mondiales de la jeunesse : le Grand Hospitalier salue le pape François à Panama

30/01/2019. Bilan positif pour les 130 bénévoles de l’Ordre de Malte.

« Il faut une loi pour protéger les Chrétiens d’Irak comme les Indiens d’Amérique »

26/11/2016. Monseigneur Habib Hormuz Al-Naufali est archevêque dans le diocèse de Bassora. Il alerte sur la situation tragique de son pays et appelle l’Occident à agir.

Le patrimoine syrien au cœur d’une dispute à Genève

25/04/2019. La conférence sur la protection du patrimoine culturel en temps de conflit armé organisée par l’Unesco a remis sur la table des enjeux politiques sensibles.