«Nous n’avons pas encore réalisé à quel point ces nouveaux migrants nous ressemblent»

Dans son ouvrage, la directrice de recherche au CNRS dresse le portrait d’une nouvelle génération de migrants instruite et diplômée, loin de l’image misérabiliste souvent véhiculée.

Elle dénonce la frilosité du gouvernement et appelle les politiques à réinstaurer le droit de travailler pour les demandeurs d’asile, supprimé en 1991.

Catherine Wihtol de Wenden a publié le mois dernier « Migrations en Méditerranée » (CNRS édition), ouvrage qui décrit une nouvelle génération de migrants. Loin de l’image misérabiliste le plus souvent donnée, ils sont instruits et nous ressemblent de plus en plus.

Découvrir l’interview de Catherine Wihtol de Wenden sur le site de Libération


Sur le même sujet

«C’est quand la paix est revenue en Afrique que se sont déclenchées les migrations»

29/06/2018. «C’est quand la paix est revenue en Afrique que se sont déclenchées les migrations»

Un lourd tribut pour les réfugiés quand les gouvernements ignorent les règles d’asile

05/10/2017. Certains politiciens mettent de côté les considérations humanitaires pour des avantages politiques à court terme. Volker Türk, le Haut Commissaire assistant du HCR chargé de la protection.

Non, le Pape n’est pas responsable de la crise migratoire

14/02/2017. Le père Christian Venard réagit au débat qui agite la cathosphère depuis le début de l’année 2017