L’Ordre de Malte porte secours aux migrants en mer Égée

« Aegean SAR Operation » : c’est le nom de la nouvelle mission humanitaire de l’Ordre de Malte.

Suite à un accord, le Corps italien de secours de l’Ordre de Malte opère à bord d’un bateau du MOAS (Migrant Offshore Aid Station), une organisation humanitaire spécialisée dans les secours en mer, en étroite collaboration avec les garde-côtes grecs et avec les autorités locales.

Depuis 2008 les équipes de l’Ordre de Malte ont porté secours à environ 40 000 migrants. 

Lire l’article sur le site de Radio Vatican


Sur le même sujet

Genève : le Conseil des droits de l’homme fait l’inventaire des idées reçues sur les migrants et réfugiés

10/03/2017. « Chaque pays a le droit souverain de protéger ses frontières » Mais on ne doit pas oublier que les migrants sont des êtres humains qui ont des droits.

«Franchir le désert est dix fois plus dangereux que traverser la Méditerranée»

29/04/2018. Le HCR s’alarme des demandes de rançons violentes qui deviennent la première source de revenu des passeurs.

Le chef du HCR dénonce la « stigmatisation sans précédent » des réfugiés

09/04/2019. Si la situation des réfugiés constitue bien une crise, elle l’est avant tout pour les plus de 70 millions de personnes déplacées de force dans le monde, a rappelé M. Grandi aux membres du Conseil.