L’ONU et son secrétaire général

Sous la pression des ONG, la sélection du successeur de Ban Ki Moon, dont le mandat s’achève fin 2016, a été soumise à un processus transparent.

Quel bilan peut-on brosser de ses 2 mandats?

Face au chaos du monde, comment son successeur peut-il répondre aux multiples défis qui l’attendent ?

Le monde se transforme, et tout s’accélère. Nos références, notre représentation de la France, de l’Europe, en sont bouleversées. Rien ne peut nous rester étranger. De nouveaux rapports de force, d’autres acteurs, et pas seulement des Etats, sont à l’oeuvre.

Sur France Culture, Christine Ockrent et les meilleurs experts nous racontent le monde, en partenariat avec Courrier International

Les intervenants de l’émission 

  • Bernard Miyet, ancien Secrétaire général-adjoint chargé du Département des opérations de maintien de la paix à l’ONU (1997-2000), Président de l’Association française pour les Nations unies (AFNU) et de Valarda Consulting.
  • Depuis New York, Alexandra Novosseloff, chercheure invitée au Centre pour la Coopération internationale de l’Université de New York. Elle a dirigé l’ouvrage intitulé Le Conseil de sécurité des Nations unies : entre impuissance et toute-puissance (CNRS Editions en 2016).
  • Guillaume Devin, professeur des Universités en science politique, chercheur au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po. Il a publié Les Organisations Internationales chez Armand Colin (2e édition en 2016) et dirigé l’ouvrage collectif, Méthodes de recherche en relations internationales (Presses de Sciences Po en 2016).
  • Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, Directeur adjoint du Geneva Centre for Security Policy et Professeur associé au Graduate Institute à Genève. Il a publié Contre-croisade : le 11 septembre et le retournement du monde (L’Harmattan, 2011, 2de édition mise à jour).

Ecouter l’émission 


Sur le même sujet

ENTRETIEN : « Nos Casques bleus sauvent des vies tous les jours » – le chef du maintien de la paix

22/05/2017. Plus de 3.500 soldats de la paix ont perdu la vie depuis que les déploiements des opérations de maintien de la paix des Nations Unies ont commencé en 1948.

Réfugiés en Europe : «la pointe de l’iceberg»

11/05/2016. Un observatoire basé à Genève recense 40 millions de personnes déplacées par les conflits en Syrie, en Irak ou au Yémen.

Le Brexit risque de causer un déficit de 145 millions d’euros pour les ONG britanniques

29/06/2016. En 2015, les ONG britanniques ont reçu 145 millions d’euros de l’office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO).