Le HCR et ses partenaires en proie à des difficultés pour répondre aux besoins humanitaires

05/10/2015. Le Haut Commissaire Antonio Guterres a lancé un cri d’alarme lors de son allocution d’ouverture de la 66e session du Comité exécutif du HCR, le 5 octobre dernier.

La crise mondiale de réfugiés est grave au point que le HCR et d’autres agences sont en proie à des difficultés pour répondre à tous les besoins humanitaires.

Avec plus de 60 millions de réfugiés, de demandeurs d’asile et de déplacés internes dans le monde aujourd’hui, le Haut Commissaire souligne que « L’une des conséquences de ce phénomène est le rétrécissement de l’espace humanitaire qui a rendu beaucoup plus dangereux le travail des organisations comme le HCR. Les grandes crises interconnectées en République arabe syrienne et en Iraq, qui ont déraciné plus de 15 millions de personnes, constituent une parfaite illustration de cette évolution, et il ne s’agit pas du seul cas. »

A cela s’ajoute par un grave déficit financier. Avec la croissance exponentielle des besoins humanitaires qui dépassent inévitablement le niveau d’appui des donateurs, l’écart entre les besoins et les ressources disponibles ne cesse de s’élargir.

Lire l’article complet sur le site de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés


Sur le même sujet

La France va accueillir les premiers migrants évacués de Libye

20/11/2017. L’Ofpra a auditionné au Niger des demandeurs d’asile. Une européanisation du dispositif reste la condition sine qua non de sa réussite.

La France se dote d’un ambassadeur des migrations

06/09/2017. Pascal Teixeira da Silva sera notamment chargé de travailler en amont avec les pays d’origine et de transit des migrants.

Conférence « Migrants et réfugiés » à Rome: message du pape François et action de l’Ordre de Malte

29/05/2018. La conférence avait pour thème central les dix ans d’assistance médicale en mer du Corps italien de Secours dont les médecins et infirmières ont été les premiers à embarquer sur les navires des autorités italiennes en Méditerranée.