L’agriculture paie le plus lourd tribut aux catastrophes selon la FAO

19/03/2015. Selon le rapport d’évaluation mondial de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations Unies pour l’année 2015, les pertes annuelles moyennes dues aux catastrophes sont estimées à environ 314 milliards de dollars. Près d’un quart des dégâts causés par les catastrophes naturelles dans le monde en développement sont assumés par le secteur agricole selon les premiers résultats d’une nouvelle étude de la FAO.

« Une des priorités absolues de la FAO consiste à renforcer la résilience des moyens d’existence aux menaces et aux crises » José Graziano da Silvale, Directeur général de la FAO

Lire l’article et écouter le reportage sur le site des Nations Unies 


Sur le même sujet

Bernard Tardieu, le climat : sciences, diplomatie et solidarité

02/05/2017. Comment rendre compte du changement fondamental introduit par le climat dans la géopolitique mondiale ? Par Bernard Tardieu.

Le dérèglement climatique, une dernière chance pour l’humanité

10/03/2016. Le point de vue de Mireille Delmas-Marty, du Collegium International, professeur émérite au Collège de France.

Ensemble, luttons contre le manque d’eau dans le monde

24/02/2017. «Le droit humain à l’eau, une étude interdisciplinaire sur le rôle central des politiques publiques dans la gestion de l’eau». Sa souveraineté le Pape François.