A la Une

Haïti : Dix ans après le grave tremblement de terre, Malteser International alerte sur l’aggravation de la crise alimentaire

Article paru sur le site de Malteser International le 16.01.2020 par Johanna Osswald

Haïti est l’un des pays les plus pauvres au monde. Il y a dix ans, Haïti a subi un tremblement de terre dévastateur, dont le pays ne s’est toujours pas remis. Aujourd’hui près de quatre millions de personnes, soit un Haïtien sur trois, dépendent de l’aide alimentaire. Au cours des derniers mois, la crise alimentaire en Haïti s’est aggravée. Depuis le tremblement de terre de 2010, le pays est confronté à de grandes difficultés. Les Haïtiens ont dû reconstruire une grande partie de leur pays, tout en luttant contre une grave épidémie de choléra. De plus, la population a dû faire face à de nouvelles reprises aux effets des changements climatiques, tels que des ouragans et des années de sécheresse.

La situation humanitaire est très tendue en Haïti. Depuis plus d’un an, le pays est secoué par des troubles permanents. Par le biais de manifestations, parfois violentes, la population a exprimé son mécontentement. Selon Jelena Kaifenheim, directrice régionale pour l’Amérique latine et les Caraïbes chez Malteser International, « l’économie locale est aujourd’hui pratiquement à l’arrêt. Sans aide extérieure, la situation en Haïti continuera de se détériorer. Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est du soutien de la communauté internationale pour que nous puissions aider ces gens rapidement. Le plus important est de la nourriture et de l’eau potable fournir à la population afin de ne pas aggraver la situation humanitaire ».

Dix ans d’aide humanitaire en Haïti

Le 12 janvier 2010, un grave tremblement de terre de magnitude 7 a secoué l’État insulaire d’Haïti. Environ 310 000 personnes ont perdu la vie et près de deux millions de personnes se sont retrouvées sans abri.

Malteser International a débuté son mandat en Haïti en fournissant une aide à la reconstruction suite au tremblement de terre. Au cours des dix dernières années, Malteser International a reconstruit des écoles, un centre de santé et des installations sanitaires pouvant résister aux tremblements de terre. En réponse à l’épidémie de choléra qui avait également secoué le pays, l’équipe de Malteser International est venu en aide aux malades en fournissant de l’eau potable, des articles d’hygiène et en sensibilisant la population haïtienne à la manière de se protéger contre le choléra. Enfin, afin d’aider les Haïtiens à subvenir à leurs besoins, Malteser International a créé des potagers et construit un aqueduc de dix kilomètres de long.


Sur le même sujet

L’Ordre souverain militaire de Malte vient en aide aux enfants atteints de cancer

11/06/2019. Les Centres hospitaliers universitaires des villes de Rabat, Casablanca, Marrakech et Fès ont reçu un nouveau don de pompes analgésiques auto-contrôlées (à morphine). Ces appareils permettant de soulager les douleurs des enfants atteints de cancer.

Les ONG sont-elles responsables de la crise des migrants en Méditerranée ?

14/06/2017. Derrière les polémiques, c’est une question de légitimité qui se joue. Qui donc a le droit d’intervenir en mer et de venir à la rescousse des migrants ?

L’ONU lance le Plan d’action de Fès sur le rôle des chefs religieux pour prévenir l’incitation à la violence

14/07/2017. « La voix, l’autorité et le rôle d’exemple des chefs religieux sont cruciaux. Cette conviction a conduit au développement de l’initiative que nous lançons aujourd’hui », António Guterres.