Mercredi 20 Mars 2019
 

A la Une

Entretien avec Stephen O’brien, chef de l’humanitaire de l’ONU

« Au bout du compte, chaque vie sauvée représente un exploit »

21/09/2015. Dans un entretien récent avec le Centre d’actualités des Nations Unies, le chef du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires est revenu sur les aspects essentiels de l’action humanitaire, les crises les plus urgentes à l’heure actuelle, l’importance pour les donateurs de rester engagés et les défis auxquels il est confronté au quotidien.

« Notre mission est d’aider à la coordination et à l’approvisionnement des ressources, ainsi que de veiller à ce que nous nous acquittions de ces tâches de manière optimale. Nous tentons de sauver 80 millions de vies chaque année … Parallèlement, beaucoup de situations de crise, surtout en cas de conflit, dégénèrent en crises humanitaires prolongées.  Dans ces cas-là, la difficulté n’est pas tant de savoir où les situations d’urgence vont se produire, mais plutôt de tenter de maintenir un niveau de ressource suffisant pour maintenir l’assistance humanitaire dont les gens ont besoin dans le temps. C’est un immense défi, que nous essayons chaque jour de relever. »

Lire l’entretien complet sur le site des Nations Unies


Sur le même sujet

Course contre la montre pour secourir Alep

07/02/2016. Les réseaux d’aide aux Syriens s’activent pour secourir les habitants d’Alep avant que la ville ne soit encerclée par les troupes de Bachar el-Assad

Un cadre pour appuyer les mesures de prévention de la violence à l’égard des femmes

La violence à l’égard des femmes est l’une des violations les plus répandues des droits de l’homme dans le monde, enracinée dans l’inégalité des sexes, la discrimination et les normes culturelles et sociales préjudiciables.

Soudan du Sud : un rapport de l’ONU met en lumière les abus meurtriers contre les civils à Yei

19/05/2017. « le conflit à Yei, en particulier, met en lumière le niveau d’impunité au Soudan du Sud, ce qui a contribué à nourrir des cycles de violence successifs partout dans le pays »