Des casques blancs exfiltrés de Syrie : l'analyse de Raphaël Pitti - Diplomatie Humanitaire
Mardi 14 Août 2018
 

A la Une

Des casques blancs exfiltrés de Syrie : l’analyse de Raphaël Pitti

Article paru sur le site de la radio RCF le 25/07/2018

Florence Gault reçoit Raphaël Pitty, spécialiste de la médecine d’urgence en Syrie, alors que des membres de la défense civile syrienne opérant en zone rebelle ont été exfiltrés ce week-end.

Depuis la Syrie, plusieurs centaines de casques blancs, des secouristes opérant en zone rebelle ont été évacués avec leurs familles ce week-end, vers Israël, puis transférés en Jordanie.

Selon l’armée israélienne, ils étaient menacés d’emprisonnement ou d’exécution de la part du régime. L’opération d’exfiltration, menée à partir du plateau du Golan, territoire annexé par Israël a été préparée dans le plus grand secret alors que Damas est sur le point de reprendre les derniers secteurs contrôlés par les rebelles dans le sud du pays. Cette initiative provient des Etats-Unis, du Canada et d’autres pays occidentaux dont la France, activement associée à ces démarches selon le Quai d’Orsay.

Pour comprendre la situation, et découvrir qui sont ces casques blancs, Florence Gault reçoit ce matin Raphaël Pitti, médecin et humanitaire. Depuis 2012, il multiplie les allers-retours entre la France et la Syrie pour alerter sur le sort des civils et participer à la formation des chirurgiens syriens à la médecine d’urgence.


Sur le même sujet

Philippines : 2 ans après le typhon Malteser International a aidé près de 10.000 personnes

03/11/2015. Grâce au soutien précieux de nombreux donateurs et au réseau international de l’Ordre de Malte, Malteser International a pu venir en aide à près de 10.000 personnes touchées par le typhon Haiyan au cours de deux dernières années.

L’intolérable mépris du droit à l’alimentation

22/03/2017. Près de 50 ans après la tristement célèbre crise du Biafra, la faim fait encore des ravages. Un changement radical des agricultures s’avère nécessaire. L’aide humanitaire ne suffit pas.

Le problème des convois humanitaires

03/10/2016. Ces convois sont-ils un symptôme surfait d’un système humanitaire politisé qui n’a pas su sauver le peuple syrien ?