Les risques et tendances pour l’humanitaire en 2016

L’organisation ACAPS, basée à Genève, fondée en 2009 par trois ONG dont le « Norwegian Refugee Council », auxquelles se sont jointes « Action contre la faim » et « Save the Children International » et des instituts de recherche, vient de publier un rapport en anglais sur l’évaluation des risques et tendances pour l’humanitaire en 2016.

Onze pays sont sur deux listes prioritaires

  • Afghanistan, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Irak, Libye, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud, Syrie, Yémen
  • Burundi, Cameroun, Ethiopie, Myanmar, Niger, Ukraine et Risques posés par El Niño

Chacun de ces pays et risques fait l’objet d’un scénario détaillé.

Lire le rapport (en anglais) 


Sur le même sujet

La population va tripler en Afrique, mais elle diminuera au niveau mondial

Article paru sur le site du journal Le Temps le 15/07/2020 par Simon Petite La planète devrait compter 2 milliards

Le Brexit risque de causer un déficit de 145 millions d’euros pour les ONG britanniques

29/06/2016. En 2015, les ONG britanniques ont reçu 145 millions d’euros de l’office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO).

Le défi humanitaire en Syrie expliqué par Peter Maurer, président du CICR

02/06/2017. Le CICR a déployé en Syrie la plus grande opération de son histoire et l’une des plus complexes selon son président, Peter Maurer.