Protéger la santé : une priorité humanitaire - Diplomatie Humanitaire
Samedi 18 Août 2018
 

A la Une

Protéger la santé : une priorité humanitaire

21/01/2015. Fin décembre 2014, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté ce qui pourrait devenir une résolution historique appelant à des actions concertées et spécifiques par les États pour protéger les travailleurs de la santé de la violence et d’assurer l’accès des patients aux soins de santé dans les situations de conflit ou d’insécurité.

La résolution, fondée sur le droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire, a été parrainé par la Norvège et d’autres membres de la santé mondiale et certains groupes politiques étrangères (Brésil, France, Indonésie, Norvège, Sénégal, Afrique du Sud et Thaïlande) et co-sponsorisée par 62 états.

Singapour a noté que ce projet de texte « était un rappel brutal de la violence croissante et des attaques délibérées contre des travailleurs de la santé dans les zones de conflit »

Lire l’article (en anglais) sur le site de l’ODI-HPN


Sur le même sujet

Le problème des convois humanitaires

03/10/2016. Ces convois sont-ils un symptôme surfait d’un système humanitaire politisé qui n’a pas su sauver le peuple syrien ?

A Genève, l’ONU lance un appel humanitaire record de 22,5 milliards de dollars pour 2018

01/12/2017. Un appel record que les Nations Unies justifient par le fait que 136 millions de personnes auront besoin d’une assistance humanitaire dans 26 pays.

Dix sujets d’actualité humanitaire à ne pas manquer en 2017

02/01/2017. Si 2016 nous a appris à nous attendre à l’inattendu, les collaborateurs d’IRIN sur le terrain ont donné une bonne idée de ce que la nouvelle année nous réserve.