Mardi 26 Mars 2019
 

A la Une

Paix de Dieu et paix des hommes.

L’action politique à la fin du Moyen Age, un article signé Nicolas Offenstadt.

La paix au Moyen Age procède directement de Dieu. Au-delà des discussions théologiques, l’article se propose d’interroger les voies par lesquelles ce discours s’insère dans les pratiques politiques. Il tente de repérer l’articulation qui s’opère entre Cité de Dieu et Cité terrestre à un moment où l’Etat et le politique ne sont pas constitués encore en domaine autonome.

Nicolas Offenstadt est maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est codirecteur de la rédaction avec Nicolas Mariot de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire. Il collabore régulièrement au Monde des Livres, à L’Histoire et aux activités du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 et du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire).

Télécharger l’article 


Sur le même sujet

« Pourquoi nous, coptes, n’avons pas les mêmes droits que les musulmans ? »

26/09/2016. Egypte : Une nouvelle loi censée faciliter la construction d’églises, déçoit une large partie de la communauté chrétienne.

Daech, un contraire absolu aux valeurs du reste de la planète

13/06/2016. Le point de vue de Sélim Nassib, écrivain français d’origine libanaise.

L’union sacrée des religieux russes derrière les frappes en Syrie

30/09/2015. L’engagement militaire russe en Syrie s’inscrit dans le cadre d’une « guerre sainte » contre le terrorisme