Mardi 25 Septembre 2018
 

A la Une

Paix de Dieu et paix des hommes.

L’action politique à la fin du Moyen Age, un article signé Nicolas Offenstadt.

La paix au Moyen Age procède directement de Dieu. Au-delà des discussions théologiques, l’article se propose d’interroger les voies par lesquelles ce discours s’insère dans les pratiques politiques. Il tente de repérer l’articulation qui s’opère entre Cité de Dieu et Cité terrestre à un moment où l’Etat et le politique ne sont pas constitués encore en domaine autonome.

Nicolas Offenstadt est maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est codirecteur de la rédaction avec Nicolas Mariot de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire. Il collabore régulièrement au Monde des Livres, à L’Histoire et aux activités du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 et du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire).

Télécharger l’article 


Sur le même sujet

Non, le Pape n’est pas responsable de la crise migratoire

14/02/2017. Le père Christian Venard réagit au débat qui agite la cathosphère depuis le début de l’année 2017

Au Cameroun, l’Église catholique est appelée à jouer un rôle de médiation

26/04/2018. Face aux risques de guerre civile, Crisis Group juge que l’Église est « quasiment le seul acteur » en mesure d’intervenir.

L’ONU fait le point sur les mesures prises pour empêcher la destruction et le trafic de biens culturels

30/11/2017. « Nous devons mettre l’accent sur les enquêtes, la coopération transfrontière et l’échange d’informations, et contre ce commerce illicite»