Paix de Dieu et paix des hommes.

L’action politique à la fin du Moyen Age, un article signé Nicolas Offenstadt.

La paix au Moyen Age procède directement de Dieu. Au-delà des discussions théologiques, l’article se propose d’interroger les voies par lesquelles ce discours s’insère dans les pratiques politiques. Il tente de repérer l’articulation qui s’opère entre Cité de Dieu et Cité terrestre à un moment où l’Etat et le politique ne sont pas constitués encore en domaine autonome.

Nicolas Offenstadt est maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est codirecteur de la rédaction avec Nicolas Mariot de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire. Il collabore régulièrement au Monde des Livres, à L’Histoire et aux activités du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 et du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire).

Télécharger l’article 


Sur le même sujet

«Perte du sacré»

28/03/2019. Près de trois profanations d’églises par jour en France, le chiffre est saisissant.

Pape François « le diplomate » : « éradiquer les conflits reste la priorité »

03/01/2015. Le Saint-Siège joue un rôle central sur la scène mondiale, en Amérique latine en particulier, mais également partout ailleurs.

Confrontés aux migrants, ces chrétiens qui passent du discours aux actes

28/03/2019. Au cours d’une enquête passionnante, le journaliste Pierre Jova a rencontré de nombreuses communautés chrétiennes en France.