Paix de Dieu et paix des hommes.

L’action politique à la fin du Moyen Age, un article signé Nicolas Offenstadt.

La paix au Moyen Age procède directement de Dieu. Au-delà des discussions théologiques, l’article se propose d’interroger les voies par lesquelles ce discours s’insère dans les pratiques politiques. Il tente de repérer l’articulation qui s’opère entre Cité de Dieu et Cité terrestre à un moment où l’Etat et le politique ne sont pas constitués encore en domaine autonome.

Nicolas Offenstadt est maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est codirecteur de la rédaction avec Nicolas Mariot de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire. Il collabore régulièrement au Monde des Livres, à L’Histoire et aux activités du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 et du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire).

Télécharger l’article 


Sur le même sujet

Décryptage … Quel est l’objectif premier des terroristes en France ?

02/12/2015. Alexandre Del Valle livre sa lecture de la stratégie de Daesh, dévoilée à travers les attentats de Paris.

En quoi l’Union européenne s’intéresse-t-elle aux religions ?

26/03/2017. Pourquoi donc les dirigeants européens, qui fêtent ce samedi les 60 ans du traité de Rome, ont-ils éprouvé le besoin de voir le pape François le vendredi 24 mars ?

Le patrimoine syrien au cœur d’une dispute à Genève

25/04/2019. La conférence sur la protection du patrimoine culturel en temps de conflit armé organisée par l’Unesco a remis sur la table des enjeux politiques sensibles.