Mardi 16 Octobre 2018
 

A la Une

Des milliers de migrants secourus en Méditerranée

En Méditerranée, plus de 10 000 migrants ont été secourus en seulement quatre jours. Les messages d’alerte se succèdent sur les radios de l’armada de navires militaires, humanitaires et commerciaux qui croisent au large de la Libye.

Le nombre important de départs pour rejoindre l’Europe est favorisé par un temps clément et une mer calme. Cependant, l’Organisation internationale pour les migrations est surprise de voir arriver de Libye des bateaux de pêche chargés de centaines de personnes, alors que depuis l’automne les passeurs libyens n’envoyaient quasiment plus que des canots pneumatiques avec 100 à 140 personnes à bord.

Une de ces embarcations surchargées à chavirer, filmée en direct par la marine italienne. Des gilets de sauvetage jetés à la mer. Plus de 550 personnes, dont 48 femmes et 35 enfants ont pu être sauvées, mais pour combien de morts ? Cinq corps ont été repêchés et les récits des survivants laissent redouter jusqu’à une centaine de disparus. C’est ce que confirme le porte-parole de l’OIM en Italie, Flavio Di Giacomo.

En 2015, 3 771 migrants ont péri en mer Méditerranée selon l’Organisation internationale pour les migrations.

Pour le cardinal Vegliò, l’Europe commence à comprendre

Le président du Conseil pontifical pour la Pastorale des migrants et des personnes en déplacement, le cardinal Antonio Maria Vegliò, a commenté les politiques migratoires mises en place par l’Union européenne ou par ses membres : «On ne résout pas la situation en renvoyant (les migrants) d’où ils viennent, en les rejetant en mer ou en construisant des murs».

Il remarque toutefois que si l’Europe ne s’est pas toujours comportée «de manière excellente», aujourd’hui «elle a pris en compte cette problématique». Quelle est la solution idéale ? Pour le prélat, il faut que les pays pauvres soient moins pauvres, et ainsi que «l’Europe qui est un continent riche aide ces pays in situ. Concernant ceux qui sont en guerre, il faudrait qu’ils arrêtent de leur vendre des armes.»

Lire l’article sur le site de Radio Vatican


Sur le même sujet

« L’inaction a parfois un coût bien pire que l’action »

08/02/2016. Entretien avec Jean-Pierre Filiu face à la situation au Proche et Moyen Orient.

Migrants en Europe : les chiffres de l’IOM

14/06/2016. Le nombre d’arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée passe la barre des 210 000 en 2016 ; nombre de décès : 2 859

Atlas des migrations environnementales

mai 2017. L’objectif de ce projet est d’améliorer la compréhension des liens complexes entre la migration, l’environnement et le changement climatique