Thierry de Montbrial (Ifri): «La diplomatie européenne n’existe pas car nous n’avons toujours pas d’identité commune»

Interview publiée sur le site du journal L’Opinion le 12/04/2019 par Nicolas Beytout

Nicolas Beytout reçoit Thierry de Montbrial, président et fondateur de l’Institut français des relations internationales (Ifri)
La diplomatie européenne existe-t-elle ? « Non plus. Et c’est le problème que personne ne veut affronter en face. Il n’y a pas de diplomatie sans identité. Or aujourd’hui, cette identité européenne n’existe pas. Il faudrait identifier clairement quels sont les intérêts qu’on pourrait appeler européens. » Par ailleurs, il pointe « l’ambiguïté de la séparation entre, d’un côté, des sujets sécuritaires traités par l’Otan et de l’autre, des affaires sociales et économiques gérées par l’UE. Car cette séparation devient de plus en plus gênante, dans la mesure où la puissance américaine devient de plus en plus impériale, au-delà du phénomène Trump. »


Sur le même sujet

Les pires cauchemars des décideurs pour les dix ans à venir

04/01/2019. Une étude menée par le Forum économique mondial s’est penchée sur les risques les plus présents dans la tête des leaders économiques pour les dix prochaines années.

C’est en Turquie qu’aura lieu le premier sommet humanitaire mondial

12/04/2016. Le Sommet sera l’occasion pour toutes les nations du monde de prendre des décisions au profit des millions de personnes qui sont entre la vie et la mort.

Courtois – « L’Homme debout » : un humanitaire en colère

21/10/2016. En revenant sur son itinéraire, Frédéric Tissot, ce « french doctor » qui a accumulé les missions notamment au Kurdistan, égratigne humanitaires et énarques.