Malteser International prépare l’aide d’urgence en Haïti

Le personnel sur le terrain vient au secours des populations touchées par les sévères inondations

L’ouragan Matthew, qui s’est abattu sur Haïti mardi matin, à 7h heure locale, a provoqué d’importants dégâts et inondations. Le personnel de Malteser International sur le terrain prépare l’aide d’urgence pour les populations touchées par la catastrophe.

« Nos collaborateurs à Port-au-Prince font tout leur possible pour assurer que les communautés locales reçoivent l’aide dont elles ont besoin. Les inondations sont particulièrement dévastatrices à Cité Soleil, un bidonville de la capitale. Les canaux d’irrigation débordent de déchets et d’excréments. Les habitations sont emportées par les eaux. C’est là-bas que notre aide est nécessaire, et notre personnel est déjà sur place », explique Ravi Tripptrap, Directeur de Malteser International Americas.

L’ouragan de catégorie 4, avec des vents soufflant à 220 km/h et près d’un mètre de précipitations, a durement touché l’île. On craint des éboulements de terrain dans les régions montagneuses et déboisées du pays. L’état d’urgence a également été déclaré aux Etats-Unis où l’ouragan va arriver dans les prochains jours. L’ouragan Matthew a causé d’importantes inondations dans plusieurs régions de Colombie, où Malteser International est présent et distribue aujourd’hui des kits d’hygiène et de l’aide d’urgence pour les populations locales.

Malteser International travaille en Haïti depuis le tremblement de terre de 2010 et mène depuis des projets de nutrition et d’hygiène, d’amélioration de l’accès à l’eau et l’assainissement, et des projets de prévention des catastrophes. Nous nous engageons dans le bidonville de Cité Soleil et à Tabarre, ainsi que dans la région rurale de Belle-Anse et travaillons en étroite collaboration avec des partenaires locaux.

Lire l’article sur le site de Malteser International


Sur le même sujet

Huit orientations décisives pour mieux répondre aux besoins humanitaires en 2019

21/01/2019. Actuellement, pas moins de 120 millions de personnes à travers le monde ont besoin d’une assistance vitale.

La Suisse à la pointe de la diplomatie de l’eau

14/09/2017. «Si deux pays arrivent à s’entendre sur la gestion de l’eau, ils ne se feront plus jamais la guerre.» Cette conviction exprimée par Danilo Türk symbolise l’initiative lancée à Genève pour faire de l’eau un instrument de paix, plutôt qu’un motif de conflit dans un monde qui n’en manque pas.

Sommet de New York : l’ONU s’engage à protéger les droits des réfugiés et migrants

19/09/2016. « Le sommet d’aujourd’hui représente une avancée dans nos efforts collectifs pour faire face aux défis liés à la mobilité humaine », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU.