Liban : la préparation aux catastrophes naturelles gagne du terrain

02/03/2015. La tempête Zina, qui a frappé le Liban début janvier 2015, a mis en évidence tout le bénéfice d’une décennie d’efforts pour améliorer la préparation et la réponse aux situations d’urgence.

Dans cet article, il est décrit comment la municipalité de Byblos, ville durement touchée par la tempête, grâce à son partenariat avec le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) a évité les blessés et les dégâts matériels.

Voici les mesures prises en amont en préparation aux situations d’urgences :

  • Le développement d’un site Web et d’une application mobile pour fournir des informations d’urgence avant, pendant et après les catastrophes ;
  • L’organisation d’ateliers pour renforcer la capacité de réponse de tous les secteurs, privés et publics.

Découvrez l’article complet sur le site du PNUD


Sur le même sujet

Mesurer les risques humanitaires : les résultats 2015

Novembre 2014. INFORM est le premier outil global, objectif et transparent pour comprendre le risque de crises humanitaires.

Des drones utilisés pour évaluer les dommages des tremblements de terre

24/02/2015. Une utilisation qui permettra de réduire d’une part, le coût mais aussi de réduire les risques pris par les hommes lors des évaluations des dommages.

Quel rôle peuvent jouer les entreprises face aux catastrophes ?

24/02/2015. Dans un tel monde interconnecté, l’auteur – Neil Buhne, Directeur du Bureau de liaison du PNUD à Genève – suggère une approche globale sociétale et mondiale à travers des partenariats novateurs issus des entreprises.