Samedi 16 Mars 2019
 

A la Une

Le développement durable pour gérer le risque des catastrophes

16/03/2015. A l’occasion de la conférence mondiale sur le prévention des risques de catastrophes (Sendaï-Japon-Mars 2015), l’auteur explique que les coûts imposés par les catastrophes représentent, pour certains pays comme les Bahamas ou les Philippines, 50 à 300% des dépenses sociales nationales.

Voilà pourquoi UNISDR (International Strategy for Disaster Reduction) déclare qu’une véritable réduction de la destruction causée par les catastrophes ne doivent pas être basée sur les systèmes d’alertes mais également sur le développement durable.

Lire l’article (en anglais) sur le site de l’ODI-HPN

L’auteur : Dorothea Hilhorst est professeur de l’aide humanitaire et la reconstruction à l’Université de Wageningen et le secrétaire général de l’Association internationale des études humanitaires. 


Sur le même sujet

Liban : la préparation aux catastrophes naturelles gagne du terrain

02/03/2015. La tempête Zina, qui a frappé le Liban début janvier 2015, a mis en évidence tout le bénéfice d’une décennie d’efforts pour améliorer la préparation et la réponse aux situations d’urgence.

Mesurer les risques humanitaires : les résultats 2015

Novembre 2014. INFORM est le premier outil global, objectif et transparent pour comprendre le risque de crises humanitaires.

Inondations : nos villes sauvées des eaux

16/04/2016. Une vidéo proposée par la chaîne Arte.