A la Une

Le développement durable pour gérer le risque des catastrophes

16/03/2015. A l’occasion de la conférence mondiale sur le prévention des risques de catastrophes (Sendaï-Japon-Mars 2015), l’auteur explique que les coûts imposés par les catastrophes représentent, pour certains pays comme les Bahamas ou les Philippines, 50 à 300% des dépenses sociales nationales.

Voilà pourquoi UNISDR (International Strategy for Disaster Reduction) déclare qu’une véritable réduction de la destruction causée par les catastrophes ne doivent pas être basée sur les systèmes d’alertes mais également sur le développement durable.

Lire l’article (en anglais) sur le site de l’ODI-HPN

L’auteur : Dorothea Hilhorst est professeur de l’aide humanitaire et la reconstruction à l’Université de Wageningen et le secrétaire général de l’Association internationale des études humanitaires. 


Sur le même sujet

Les architectes du premier secours

06/02/2018. L’ONG française vient au secours des populations touchées par des catastrophes naturelles ou des conflits armés.

Un pas de plus vers une collaboration privé – public

Janvier 2015. Aux Philippines, la collaboration entre le secteur privé, le gouvernement et la société civile est sur la bonne trajectoire. Le typhon Haiyan a permis d’accélérer ces changements positifs.

Prévention des catastrophes et réductions des risques

06/05/2015. Regardez l’interview (en anglais) de Margareta Wahlström – responsable de la SIPC*, l’Office des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe.