A la Une

Grèce : pris au piège

Vidéo publiée sur le site de France TV le 25/01/2018

Pour les réfugiés syriens ou irakiens, la Grèce constitue la principale porte d’entrée en Europe. Une équipe du magazine « Avenue de l’Europe » a pu se rendre dans le camp de Moria, interdit aux journalistes, et y tourner ce reportage en caméra cachée.

L’accord conclu par l’Union européenne avec la Turquie en mars 2016, qui prévoit le renvoi des migrants sur le sol turc, n’a pas stoppé les traversées : 30 000 personnes l’an dernier, dont 40% d’enfants.

Une partie des arrivants clandestins s’entasse sur l’île de Lesbos. Une équipe du magazine « Avenue de l’Europe » a pu se rendre dans le camp de Moria, interdit aux journalistes comme aux associations de défense des droits de l’homme, et y tourner ce reportage en caméra cachée.

Le camp de Moria, une décharge à ciel ouvert

C’est une décharge à ciel ouvert que découvrent les journalistes. Installé sur les hauteurs de l’île, le « hot spot » est prévu pour 2 000 personnes et en accueille près de 5 000. Totalement insalubre, dangereux, il pousse certains migrants au suicide.

D’autres, au bout de l’espoir, n’ont plus qu’à tenter un retour au pays. Un nouveau business pour les passeurs, qui font payer la sortie d’Europe 1 500 euros par personne.


Sur le même sujet

Le défi humanitaire en Syrie expliqué par Peter Maurer, président du CICR

02/06/2017. Le CICR a déployé en Syrie la plus grande opération de son histoire et l’une des plus complexes selon son président, Peter Maurer.

Géopolitique et soft power de la religion orthodoxe

Janvier 2017. L’impossible unité n’est pas sans lien avec l’affrontement géopolitique issu de la nouvelle guerre froide entre Russie et Occident.

L’Union européenne entre « hiver démographique » et crise des migrants

20/04/2017. L’UE fait face à de nombreux défis démographiques qui ne sont ou ne seront pas sans effets géopolitiques spécifiques.