Les enseignements tirés de la gestion du transit des migrants et des réfugiés en Croatie

Entre septembre 2015 et avril 2016, 650 000 personnes ont traversé la Croatie pour rejoindre l’Europe, provoquant ainsi une crise humanitaire d’un nouvel ordre où des milliers de personnes ont eu besoin d’assistance dans un laps de temps réduit et avec des ressources limitées.

Ce rapport analyse la gestion de la crise d’un point de vue local et territorial : le rôle des organisations et des autorités locales, les interactions avec les acteurs internationaux, les mécanismes institutionnels permettant une meilleure collaboration entre acteurs locaux, nationaux et internationaux.

Les auteurs identifient également les facteurs ayant influencé les capacités de réponse des acteurs locaux comme la mobilité très rapide des migrants, ou encore les décisions prises par le gouvernement concernant la coordination de l’assistance.

Lire le rapport(en Anglais) du groupe URD (Urgence Réhabilitation Développement)

Visiter le site de l’URD


Sur le même sujet

Le HCR doublera son assistance en espèces aux réfugiés d’ici 2020

31/10/2016. Le HCR a annoncé son intention de doubler ses fonds pour l’aide en espèces aux réfugiés à travers le monde d’ici 2020 afin de mieux les aider et protéger.

Migrants : l’Europe face à un nouveau défi venu d’Afrique

13/06/2017. Au 9 juin, les naufrages avaient fait 1 622 noyés, morts ou disparus, d’après l’OIM. Comme souvent l’UE y trouve matière à des règlements de comptes internes, plutôt qu’à des réponses décisives ou simplement concrètes.

L’action humanitaire est-elle sous le règne des influenceurs ?

29/01/2018. La Love Army, ou comment un influenceur a challengé les professionnels de l’humanitaire.