A la Une

Covid-19, Synthèse des actions mises en place dans le monde entier par l’Ordre de Malte

Article paru sur le site du Grand Magistère le 19/05/2020

L’Ordre de Malte renforce son engagement à travers le monde pour faire face à la pandémie de Covid-19. De nombreux projets sanitaires et sociaux dans les 120 pays où opèrent les corps de secours et de bénévoles de ses associations ont été élargis et/ou convertis en programmes de prévention et de soin des malades de Covid. Une aide médicale et logistique est fournie au système sanitaire national des pays touchés, en conformité avec les directives des gouvernements. Ont été ouvertes de nouvelles unités hospitalières pour les patients Covid et les hôpitaux dirigés par l’Ordre de Malte ont été transformés en unités de soins intensifs.

Dans les pays où les conditions hygiéniques de base sont précaires, des campagnes de sensibilisation ont été réalisées et les services WASH (eau, assainissement et hygiène) améliorés. En raison des réglementations rigoureuses en vigueur dans les pays où le confinement est en place, certaines activités de l’Ordre qui fournissent une assistance sociale ont été réduites, mais beaucoup d’autres ont été renforcées, en particulier pour faire face aux grandes difficultés économiques que de nombreuses personnes affrontent. Dans un bon nombre de pays, les bénévoles de l’Ordre de Malte assurent la livraison régulière de denrées alimentaires et de biens de première nécessité, en plus d’offrir une assistance médicale régulière. De nombreuses associations, soutenues par les ambassades de l’Ordre, arrivent à continuer les visites à domicile de routine, garantissant ainsi une assistance médicale aux personnes âgées.

L’Ordre de Malte a en outre déployé sur le terrain des professionnels pour faire face aux effets psychologiques de la quarantaine et du confinement imposés qui causent un malaise émotionnel et des difficultés psychologiques, à commencer par la dépression.

Le réseau diplomatique de l’Ordre de Malte est pleinement à l’œuvre pour promouvoir une meilleure connaissance du virus et des mesures visant à le contenir. Le projet « Doctor to Doctor », lancé en collaboration avec Forward Thinking, un think tank dont le siège se trouve à Londres, a créé un réseau d’experts dans le domaine de l’épidémiologie et de la virologie qui rencontrent en ligne des médecins des pays du Moyen-Orient pour débattre des meilleures pratiques et des dernières avancées de la recherche médicale. Le projet s’adresse en particulier aux pays dont les infrastructures sanitaires ne sont pas préparées ou sont défectueuses. Jusqu’à présent, les rencontres en ligne ont eu lieu avec les autorités sanitaires de la Palestine et du Yémen.

Dans le troisième rapport, vous trouverez une synthèse des principales interventions en cours.

EUROPE

Les bénévoles de l’Ordre de Malte en Albanie assurent la livraison à domicile de médicaments, nourriture et produits d’hygiène aux résidents âgés du Centre communautaire de Shkodër. Le projet Mountain qui vise à apporter une aide aux communautés vivant dans des zones reculées se poursuit avec la livraison de médicaments et une assistance médicale spéciale.

En Autriche, un ample soutien a été fourni pour l’aménagement et la gestion des hôpitaux de campagne dans le parc des expositions de Vienne (4 000 lits) et de Salzbourg (700 lits). La distribution de nourriture aux pauvres se poursuit à Vienne, à Salzbourg et à Innsbruck. De nombreuses autres activités continuent, dans un contexte de mesures de prévention rigoureuses, comme l’aide à domicile et l’assistance aux enfants handicapés.

En Belgique, les deux centres sociaux pour les sans-abris “La Fontaine” à Liège et Bruxelles sont ouverts mais offrent des services limités : douches et assistance médicale. Sont mises en œuvre des mesures rigoureuses de prévention aussi bien pour les assistants que pour les hôtes. Ne sont accueillies que des personnes déjà connues ou présentées par le service social.

En République tchèque, les activités se concentrent sur l’aide aux sans-abris. Les bénévoles apportent de l’aide à ces derniers dans l’”Auberge tchèque”, un hôtel offert par la Ville de Prague et permettant d’héberger 65 sans-abris environ.

Au début de la pandémie, l’Ordre de Malte France a créé un centre de crise et activé un plan de continuité pour les principaux services d’aide. Une continuité maximale a été donnée aux programmes d’aide pour les sans-abris, parmi lesquels la distribution de nourriture, les refuges de jour et de nuit. À Paris, des colis alimentaires sont distribués deux fois par jour aux personnes dans le besoin. Les bénévoles de l’Ordre sont aussi actifs dans le transport des patients Covid-19 de Paris aux hôpitaux de province. A été lancé également le programme “Soli’Malte”: un service d’urgence de rue pour fournir aux personnes dans le besoin, et ce dans treize grandes villes, quatre services de base : nourriture, assistance médicale, kits d’hygiène et soutien psychologique.

L’équipe de crise instituée par l’Ordre de Malte en Allemagne coordonne toutes les actions de mise en œuvre des protocoles généraux, aussi bien pour les structures hospitalières (hôpitaux, structures d’aide aux personnes âgées, structures pour la migration, pour l’aide aux jeunes, hospices), que pour les services sociaux externes (service de secours, assistance ambulatoire, appel d’urgence à domicile, service de repas). Les 11 hôpitaux dirigés par l’Ordre de Malte dans le pays font partie du système sanitaire national et suivent les protocoles des plans locaux en cas de pandémie (par exemple, l’aménagement de tentes pour préparer l’hospitalisation des patients, le développement des capacités de soins intensifs, l’annulation / le report des opérations programmées, la limitation des horaires de visite). De nouveaux services de bénévolat ont été développés comme des services de courses, de visites téléphoniques, la production de masques, la livraison de nourriture et d’autres biens pour les plus nécessiteux et les sans-abris, des services pour les réfugiés. L’Ordre de Malte dirige en outre des cabinets médicaux mobiles, des structures de quarantaine, des postes de diagnostic devant les hôpitaux, des centres de tests qui fonctionnent selon un système de “drive in”. Le service d’ambulances a été étendu avec le transfert des patients vers d’autres hôpitaux. L’accès aux structures pour personnes âgées a été rigoureusement limité et ont été mise en œuvre toutes les mesures de prévention nécessaires pour éviter les infections. L’Ordre de Malte en Allemagne a distribué 110 000 masques à d’autres organisations humanitaires de l’Ordre en Europe.

En Grande-Bretagne a été lancé le “Projet Brompton” à travers lequel chaque semaine des membres et des bénévoles confectionnent des vêtements et du matériel essentiel pour la distribution aux sans-abris de Londres qui se trouvent aujourd’hui dans des auberges et des hôtels. Des tablettes ont été données aux 70 maisons de repos de l’Ordre (dans 4 comtés) pour que les résidents puissent rester en contact avec leurs proches. A été mise en place une ligne téléphonique pour les personnes ayant besoin de conseils, d’informations ou de soutien.

De nombreuses activités de prévention ont été développées par l’organisation hongroise de l’Ordre de Malte, parmi lesquelles un site web qui fournit chaque jour de nouveaux contenus et des infographies éducatives sur les mesures de protection contre le Covid-19. Des masques lavables et réutilisables sont produits dans l’atelier de couture, dans le cadre du programme d’intégration du gouvernement pour les Roms mené par le service de secours hongrois de l’Ordre de Malte. Les masques sont ensuite distribués dans les zones rurales pauvres et dans les institutions dirigées par l’Ordre de Malte en Hongrie. L’Ambassade de l’Ordre de Malte soutient aussi bien l’association que l’organisation humanitaire. Un nouveau service a été développé pour fournir aux 30 maisons d’accueil pour personnes âgées ou handicapées des biens de première nécessité.

En Irlande, le personnel de l’Ordre de Malte dirige un Community & Remote Support Service – qui fournit un soutien et une assistance en matière d’hygiène personnelle, de nourriture, de prescriptions médicales, de cuisine maison, de projets de jardinage, etc. D’autres activités ont été mises en place dans le respect de la réglementation nationale. Le programme “Care in the Community” continue de fournir une assistance aux personnes âgées, aux personnes vulnérables, aux marginaux et aux sans-abris.

Le Corps italien de secours de l’Ordre de Malte a été fortement impliqué dans la transformation en hôpital Covid de deux halls de la Foire de Milan (200 lits pour des soins intensifs et intermédiaires), avec des dons consistants de la part de particuliers et d’organismes. Le nouvel hôpital a été inauguré au début du mois d’avril avec trente premiers lits de soins intensifs. Le Corps italien de secours a en outre participé à la réalisation d’un hôpital de 84 lits de soins intensifs à Civitanova Marche, où la délégation locale fournit un soutien logistique. L’hôpital est maintenant ouvert et opérationnel. L’hôpital Saint Jean-Baptiste de Rome, dirigé par l’Ordre de Malte, a modifié sa capacité d’accueil avec 100 lits pour les patients actuels (un par chambre), 40 lits isolés pour les nouveaux patients et 18 lits pour les patients avec suspicion d’infection. A Gênes, les médecins de l’Ordre apportent une assistance (à travers des services médicaux, logistiques, psychologiques et spirituels) aux patients hospitalisés à bord du bateau-hôpital Splendid amarré dans le port.

Dans les délégations des trois Grands Prieurés, continuent les livraisons à domicile et sur les routes de denrées alimentaires, médicaments, équipements de protection individuels et biens de première nécessité pour les personnes âgées et les personnes dans le besoin. Le Corps militaire a mobilisé des centaines de bénévoles pour offrir une assistance technique au sein de l’hôpital militaire de Baggio, de l’hôpital de Gravedona, de l’hôpital de campagne de Crema et pour patrouiller dans les rues des villes, avec entre autres des drones, pour prévenir les violations des restrictions dues au Covid-19. Est également actif un service d’assistance aux sans-abris, aux personnes âgées vivant en institut et aux prisonniers, ainsi qu’aux malades du cancer. Se poursuivent les diagnostics aux passagers dans les aéroports de Milan Malpensa, Venise, Pise, Bari, Catane et Turin. Un soutien psychologique est fourni par des professionnel à travers un numéro vert.

Des activités pour les pauvres et les nécessiteux en Lituanie sont assurées, parmi lesquelles les services “Meals on wheels” et “Assistance à domicile”. Plus de 4 000 litres de gel désinfectant et 4 000 masques médicaux à usage unique ont été distribués à 47 institutions sanitaires. L’assistance au centre sanitaire de la ville de Vilnius se fait en rencontrant les voyageurs à l’aéroport de Vilnius et en leur fournissant des informations sur les mesures préventives. Le corps de secours lituanien participe aussi à l’heureuse campagne nationale de collecte de fonds “Aide les médecins lituaniens” pour aider les hôpitaux avec des équipements médicaux et des kits d’hygiène.

À Malte, les activités se concentrent surtout sur l’acquisition et la distribution de nourriture et d’articles essentiels pour les familles dans le besoin à Malte comme à Gozo. Des produits pour l’hygiène ont été donnés à un centre pour migrants et réfugiés.

Les programmes “Meals on wheels” en Pologne ont été élargis. Là, l’Ordre de Malte a distribué aux hôpitaux 10 000 tests. Ont été collectés des produits d’hygiène pour l’hôpital de Barczewo et pour l’institut en charge des maladies mentales de Szyldak. À Varsovie, des repas ont été distribués deux fois par semaine aux personnes dans le besoin. Une assistance est offerte pour les courses et les transports, ainsi qu’aux familles avec enfants handicapés qui restent chez eux à cause de la fermeture des maternelles de l’Ordre. À Cracovie, un membre de l’Association polonaise a offert deux hôtels à la Ville comme centres d’isolement. Les bénévoles s’occupent de la logistique, du ménage et de la livraison des repas.

Dans le Nord du Portugal, ont été aménagées quatre tentes de campagne dans deux hôpitaux et il reste 16 tentes de campagne à aménager en coordination avec les autorités nationales. L’association dirige un refuge pour les sans-abris à Porto dans un ancien hôpital, où les hôtes reçoivent de la nourriture, une assistance (douches et services de vestiaire) et une surveillance médicale en cas de symptômes de Covid-19. Est en outre fournie une assistance dans quatre refuges pour sans-abris à Lisbonne. L’association assure aussi un soutien avec une équipe médicale bénévole à l’hôpital de campagne de Porto.

L’Ordre de Malte en Roumanie a fourni 60 000 visières à des hôpitaux et des médecins, infirmiers et au personnel d’ONG qui travaillent avec des groupes à risque. Une campagne de collecte de fonds a été lancée pour faire l’acquisition d’autres visières. Une formation pour le personnel et les bénévoles sur les mesures de prévention a été assurée. De la nourriture est régulièrement distribuée à des personnes âgées et des handicapés dans plusieurs villes. Des lignes de téléphone ont été ouvertes pour apporter recommandations et indications.

L’Ambassade de l’Ordre souverain de Malte en République de Serbie, avec les associations caritatives des Saints des Derniers Jours, fournit une aide surtout aux personnes de plus de 65 ans. Pendant les mois d’avril et de mai, de jeunes bénévoles ont distribué de la nourriture et des biens de première nécessité principalement à ce groupe de personnes.

Le service de distribution de nourriture a été élargi en Slovaquie où est également en place un soutien aux sans-abris. Des médicaments et des produits pharmaceutiques sont distribués à des personnes en isolement. À l’entrée de l’hôpital de Nitra a été ouverte une tente pour le diagnostic. En Slovénie, l’Ambassade de l’Ordre de Malte travaille pour obtenir un nombre maximum de masques de protection. Les bénévoles de l’Ordre assurent une aide sanitaire, des transports, des soins de base et des services d’assistance personnelle ainsi que des médicaments, de la nourriture ou des repas tout prêts et des biens de première nécessité aux personnes dans le besoin et handicapées, surtout en zone rurale.

Les bénévoles de l’Ordre en Espagne fournissent et livrent des centaines de colis alimentaires aux personnes dans le besoin à Madrid et Séville. Sur demande de la Ville de Séville, une nouvelle initiative a été lancée pour l’inscription de travailleurs intérimaires pour les prochaines récoltes agricoles en Andalousie. En gestion conjointe avec la Caritas, un hôtel, offert par un membre de l’Ordre à Barcelone, a été transformé en hôpital de crise.

L’Ordre de Malte en Ukraine a fait don de matériel médical à usage unique à l’hôpital pour les maladies infectieuses et à l’hôpital clinique de ville d’Ivano-Frankivsk. Une aide aux migrants est aussi assurée.

AMÉRIQUES

Au Centro Asistencial Cruz de Malte à Sao Paulo au Brésil ont été mises en œuvre toutes les mesures de prévention nécessaires. Les services médicaux fonctionnent en donnant la priorité aux urgences et à la campagne de vaccination contre la grippe.

En Colombie, un programme spécifique a été activé pour aider les personnes frappées par la crise économique causée par la pandémie. Sont régulièrement distribués de la nourriture et des biens de première nécessité pour toute une semaine, dans certaines zones de Bogotá et dans la ville de Cúcuta, ainsi que pour les migrants provenant du Venezuela. Les premiers cas de Covid-19 ont été signalés dans la zone de projet de Malteser International, l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte. Le projet d’aide aux réfugiés vénézuéliens a été adapté à la situation actuelle. L’Ordre de Malte a soutenu la campagne nationale “Colombia cuida a Colombia” pour renforcer la collaboration entre la société civile, le secteur privé et le gouvernement afin d’atténuer l’impact négatif de la crise de Covid-19 sur les personnes les plus vulnérables.

La distribution de colis de produits alimentaires non périssables aux résidents des quartiers marginalisés des villes de République dominicaine est assurée. L’Ordre de Malte reçoit des dons de médicaments et de matériel médical de donateurs internationaux qui sont distribués au réseau de plus de 300 structures sanitaires et médicales dans tout le pays, avec par exemple la distribution de plus de 1 400 colis de matériel médical et de protection personnelle à trois hôpitaux publics de Saint-Domingue.

Au Mexique, ont été mises en œuvre toutes les mesures de prévention nécessaires pour le personnel, les bénévoles et les bénéficiaires. Des campagnes d’information ont lieu à travers les médias. Au Pérou est assurée la livraison de colis alimentaires aux personnes dans le besoin dans les villages en marge et dans le district d’Ate Vitarte à l’ouest de Lima. Un soutien au Ministère de la Santé est également fourni pour le transport de sang dans différents hôpitaux. Malteser International a aussi commencé à effectuer des visites à domicile pour les personnes âgées. A Porto Rico ont été distribués 100 premiers colis alimentaires aux personnes fragiles régulièrement assistées. En Uruguay, dans la ville de Salto, des repas chauds sont livrés aux enfants défavorisés et aux sans-abris. À Montevideo, la cuisine du quartier général est prêtée à un groupe de bénévoles pour la préparation de repas chauds pour les sans-abris.

La clinique médicale mobile de la Maison de soins de Malte, dans le Connecticut, aux États-Unis, en collaboration avec l’hôpital, a aménagé un drive-in pour le test du coronavirus près d’une avenue circulaire très empruntée, précisément en face de l’hôpital de San Francisco. L’Association fédérale assure la distribution de nourriture et organise une cantine pour les pauvres. Des désinfectants pour les mains, de la nourriture et de l’eau sont distribués aux paroisses et aux banques alimentaires en Floride, au New Jersey et à New-York.

AFRIQUE

Toutes les mesures de prévention nécessaires ont été mises en œuvre dans les hôpitaux de l’Ordre de Malte en Afrique, à commencer par celui de Djougou au Bénin et celui de Bodo en Côte d’Ivoire. Là a également été installé un hôpital de campagne pour le pré-triage et pour assurer l’accueil des patients Covid-19 si nécessaire. Tous les efforts dans les secteurs de l’assistance sanitaire et du WASH ont été réorientés vers les projets de prévention de Covid-19. Les activités de formation et les campagnes de sensibilisation ont été intensifiées.

En Ouganda, des financements ont été obtenus pour la création de la première unité d’isolement du pays en collaboration avec le Lubaga Catholic Hospital. Le matériel pour l’isolement en République démocratique du Congo acheté pour la réponse à Ebola est en phase de réaffectation pour le Covid-19. Au Soudan du Sud, des spectacles de théâtre de rue et des chansons éducatives sensibilisent la population et encouragent à l’adoption de précautions. Un déjeuner est prévu pour environ 2 000 enfants d’âge scolaire.

La Confraternité du Bienheureux Gérard, l’organisation de secours sud-africaine de l’Ordre de Malte, dirige le plus grand hospice pour l’hospitalisation d’Afrique du Sud, avec plus de 700 malades du SIDA traités. Presque 100% des patients ont reçu à l’avance leurs médicaments pour les deux prochains mois, ce qui leur assure de ne pas devoir quitter leur domicile pour recevoir les médicaments. Les colis alimentaires sont distribués à plus de 500 personnes, parmi les patients à domicile et les malades du SIDA. La maison des enfants, qui fait elle aussi partie de l’organisation dirigée par l’Ordre de Malte, est fermée aux visites extérieures, et les enfants, dont beaucoup ont des antécédents médicaux, sont gardés sous surveillance par le personnel spécialisé. Les éducateurs cousent des masques avec les enfants parce qu’il est de plus en plus difficiles d’acquérir de tels équipements de protection. La clinique pour la malnutrition a distribué de la nourriture pour les enfants en quantité suffisante pour la période de fermeture prévue.

ASIE

En Afghanistan, en collaboration avec un partenaire local, l’Ordre de Malte soutient les fonctionnaires sanitaires dans le diagnostic des patients et la promotion de l’hygiène. La préoccupation est forte pour les conditions sanitaires des réfugiés Rohingyas dans les camps de Cox Bazar au Bangladesh. À cet égard, du matériel médical et hygiénique a été préparé pour le projet sanitaire de Malteser International, intégré à un système de nettoyage des mains. Les projets au Myanmar, en Thaïlande, au Bangladesh et au Cambodge ont ajouté des activités de prévention du Covid-19 dans les secteurs de la santé et du WASH, parmi lesquelles des campagnes d’information, la distribution d’articles d’hygiène, des stations pour le nettoyage des mains et des tests. En Thaïlande ont été créées des structures d’isolement pour les potentiels patients Covid-19 dans les camps de réfugiés. L’Ordre de Malte en Thaïlande continue de livrer aux résidents de Klong Toey des sacs de nourriture dont ils ont grand besoin, surtout les personnes âgées, les parents célibataires et les familles nombreuses qui se trouvent dans une situation d’extrême difficulté financière à cause du Covid-19.

Au Pakistan, Malteser International a intensifié les campagnes d’hygiène en offrant des structures pour se laver les mains. L’Ordre a en outre distribué de la nourriture à 3 600 bénéficiaires dans la province de Sindh, gravement frappée par le lockdown.

Aux Philippines, l’Ordre de Malte livre des colis alimentaires et des flacons d’alcool pour favoriser l’hygiène, prêtant ainsi assistance à 2 400 familles dans le besoin. Il fournit aussi des sacs de riz à distribuer à certaines paroisses de Manille. L’association a fourni à l’Hôpital général des Philippines et au Dr. Jose Rodriguez Memorial Hospital 100 sets complets d’équipements de protection individuels.

La Corée du Sud a distribué 1 700 premiers kits d’urgence (nourriture, produits d’hygiène) pour adultes et enfants à Séoul, Incheon et Daegu.

MOYEN-ORIENT

Au Liban, en collaboration avec le Ministère de la Santé, une campagne d’information a lieu dans tous les centres sanitaires et sociaux. Les activités des dix centres médicaux et sociaux continuent avec les visites les plus importantes, surtout pour les malades chroniques. Les cliniques mobiles du nord et du nord-est poursuivent leurs actions avec des mesures de sécurité plus élevées pour protéger le personnel et les patients. La troisième clinique dans le sud fonctionne encore comme pôle de référence.

En outre, l’association libanaise effectue des tests de dépistage dans les zones rurales en collaboration avec la Croix-Rouge libanaise et soutient les familles dans le besoin avec une contribution financière et a fait don à l’armée libanaise de 5 ventilateurs, 1 000 tests rapides et 1 000 tests PCR.

L’assistance médicale en Syrie, qui comprend un projet WASH, se poursuit avec la mise en place de mesures de prévention. Une partie des financements supplémentaires reçus sera dédiée à la prévention du Covid-19 dans la région D’Idleb.

En Palestine, l’hôpital de la Sainte Famille de l’Ordre de Malte à Bethléem a aménagé un bloc opératoire spécifique pour les patients Covid-19 en cas de nécessité.

Une série de rencontres en ligne “Doctors to Doctors” ont été organisées par le réseau diplomatique de l’Ordre de Malte en collaboration avec un think tank, Forward Thinking, dont le siège se trouve à Londres, pour permettre aux pays du Moyen-Orient d’apprendre les meilleures pratiques médicales et mesures de prévention. Jusqu’à présent ces rencontres, auxquelles ont participé médecins, virologues, épidémiologistes, ont eu lieu avec les autorités sanitaires en Palestine et au Yémen. Dans les prochains jours sera organisée une nouvelle table ronde avec la Jordanie. Les experts médicaux de l’Ordre de Malte en première ligne dans la gestion de la pandémie sont invités à y participer.

OCÉANIE

En Australie, des articles de première nécessité sont distribués aux personnes âgées et aux sans-abris. Cet hiver, en plus de distribuer 6 000 manteaux aux sans-abris dans chaque État et territoire, l’Association australienne leur fournira aussi des articles pour l’hygiène afin de les protéger du Covid-19.


Sur le même sujet

« Nous constatons une fermeture progressive de l’espace de travail humanitaire et la pandémie de Covid n’a pas aidé »

29/09/2020. Citoyenne suisse, née de mère française et de père palestinien, Caroline Abu Sa’Da est la fondatrice et directrice de l’antenne suisse de SOS Méditerranée depuis 2017,

Les 40 ans des protocoles additionnels aux Conventions de Genève

09/06/ 2017. Ces deux textes adoptés le 8 juin 1977 renforcent la protection de millions de personnes affectées par la guerre.

Syrie : l’ONU appelle à consolider le cessez-le-feu et à laisser circuler librement les convois humanitaires

27/04/2017. Face à l’intensification des combats en Syrie, Stephen O’Brien, a rappelé devant le Conseil de sécurité la nécessité d’une solution politique.