Lundi 10 Décembre 2018
 

A la Une

Conseil des Droits de l’Homme – 39e Session : Intervention du Professeur Michel Veuthey Ambassadeur de l’Ordre de Malte pour suivre et combattre le trafic de personnes

Genève, le 10 septembre 2018

Madame la Haut-Commissaire, Monsieur le Président, Excellences,

L’Ordre Souverain de Malte voudrait remercier Madame Urmila Bhoola, Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines d’esclavage, pour son rapport (A/HRC/39/52). Nous saluons ses propositions et souhaiterions faire
trois propositions pour compléter son Rapport déjà très substantiel :

  • D’abord, de mentionner le Guide sur l’Article 4 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme sur l’ « Interdiction de l’esclavage et du travail forcé », dont la version anglaise a été mise à jour au 31 août 2018. Ce Guide décrit les liens entre servitude domestique et esclavage et pourrait être utile pour Gouvernements et juristes en Europe et au-delà.
  • Deuxièmement, de souligner l’importance de la formation : former des inspecteurs du travail, des enquêteurs, des procureurs et des juges, des fonctionnaires de contrôle des frontières et de police, et même du personnel de bord de compagnies aériennes, sur les moyens d’identifier des victimes et de leur donner accès aux services pour les survivants de la servitude domestique.
  • Troisièmement, de ne pas oublier le rôle d’organisations religieuses tant pour dénoncer les formes d’esclavage contemporain (voir ainsi la Déclaration conjointe de dirigeants religieux du 2 décembre 2014) que pour assurer localement des services de soutien aux survivants.

Merci.


Sur le même sujet

Esclavage moderne : mythes et réalités

L’esclavage moderne est présent partout mais la plupart des gens l’ignore. Voici quelques mythes qui l’entourent.

Traite des personnes : l’ONU en appelle à la «responsabilité collective» pour mettre fin d’urgence à ces crimes

21/11/2017. « L’esclavage et d’autres abus flagrants des droits de l’homme n’ont pas leur place au XXIe siècle » Antonio Guterres.

Le Saint-Siège rappelle son engagement contre la traite humaine

20/09/2017. « Travailler à mettre fin au travail forcé, à l’esclavage moderne et au trafic de personnes est une des priorités du pontificat » du Pape François. Mgr Paul Richard Gallagher.