Aide aux migrants dans le détroit de Sicile : plus de 80 000 heures de travail lors des sept premiers mois de 2015

31/08/2015. Depuis 2008, dans le sud de la Méditerranée, les équipes sanitaires du Corps italien de secours de l’Ordre de Malte portent secours aux migrants à bord des patrouilleurs et des navires de la marine militaire italienne.

Entre le 1er janvier au 31 juillet de cette année 81,408 heures furent passées en mer avec la passion de ceux qui sont conscients qu’aider les personnes en détresse est un devoir. 124 hommes et femmes se sont relayés dans toutes les conditions météorologiques et ont parcouru tous les jours, 24 heures sur 24, des miles et des miles pour aider ceux qui ont affronté un voyage bien plus complexe : 29,889 migrants ont été pris en charge et sauvés sur les véhicules de secours de l’État italien.

« Il faut en faire plus, en abordant efficacement la question d’une véritable intégration et des mesures possibles pour faire en sorte que ces flux puissent être davantage contenus. Trop de morts continuent à peupler la Méditerranée, maintenant la plus grande fosse commune de notre planète » Mauro Casinghini, directeur national du Corps italien de secours de l’Ordre de Malte (CISOM)

Lire l’article sur le site de l’Ordre de Malte


Sur le même sujet

Bienvenue au Refugistan

24/06/2016. Pourquoi et de quelle manière les camps de réfugiés, conçus à l’origine pour être provisoires, perdurent-ils pour certains depuis des décennies ? Le décryptage de la chaîne ARTE.

Liban, camp perpétuel pour réfugiés ?

18/03/2016. Avec la reprise des pourparlers de paix sur la Syrie, le Liban doit agir pour parer aux conséquences que pourrait avoir le conflit syrien sur sa sécurité, son économie et sa société.

4 cartes qui vont changer votre façon de voir la migration en Europe

16/08/2016. Saviez-vous que les polonais représentent le pourcentage le plus élevé de la population née à l’étranger en Norvège?